RMC Sport

OL: quand Cherki tente de rassurer les supporters sur son avenir

Parti saluer les Bad Gones toujours aussi bruyants après la victoire face à Strasbourg (3-1), Rayan Cherki, auteur d’une bonne entrée en jeu, s’est exprimé sur son avenir.

Présenté comme l’avenir de l’OL à bientôt 18 ans, l’attaquant Rayan Cherki peut saisir l’occasion cette saison avec son club formateur, à condition de s’adapter aux exigences du nouvel entraîneur Peter Bosz en matière de jeu collectif. L’attaquant cumule 75 minutes de jeu seulement depuis le début de la saison, et un seul but en Ligue 1 depuis qu’il évolue chez les pros. Le joueur a mis à profit son quart d’heure de jeu contre Strasbourg en signant une entrée intéressante, à la place de Karl Toko-Ekambi.

"On naît Lyonnais, on meurt Lyonnais"

Plus d’une demi-heure après la rencontre face aux Alsaciens, Peter Bosz est allé à la rencontre des Bad Gones pour les saluer. Puis Anthony Lopes et Rayan Cherki lui ont succédé pour communier avec les supporters dans la joie et l’allégresse. "On naît Lyonnais, on meurt Lyonnais", a déclaré Cherki aux supporters. Une façon pour lui de répondre d'éteindre les rumeurs de transfert qui avaient agité la fin du mercato le concernant. Il avait été question d’un départ du jeune Lyonnais. En cause ? Son attitude.

Après l’épisode Marcelo, la direction du club s’était mis en tête de faire le ménage parmi les joueurs dont l’attitude posait problème au directeur sportif Juninho. Une réflexion en ce sens avait été entamée. Rayan Cherki est resté. A lui de prouver sa valeur. Pour ce faire, il lui faudra être plus constant, épurer son jeu, puisqu’il est appelé à devenir la pierre angulaire du projet lyonnais. Ce qu'il a confirmé face aux supporters.

QM