RMC Sport

OL: Tatarusanu en doublure, Gorgelin vers Nantes, ça bouge chez les gardiens

Mathieu Gorgelin

Mathieu Gorgelin - @AFP

Mis en difficulté par l’arrivée prochaine de Ciprian Tatarusanu au poste de doublure qu’il occupait jusqu’alors, derrière Anthony Lopes, Mathieu Gorgelin (28 ans) pourrait quitter l'OL pour filer à Nantes.

Doublure d’Anthony Lopes, le gardien de but de l'OL Mathieu Gorgelin, à qui il reste un an de contrat avec son club formateur, est en contacts avancés avec Nantes. A bientôt 29 ans (le 5 août prochain), le natif d’Ambérieu cherche une porte de sortie au cœur d’une situation qui se complique pour lui. Anthony Racioppi a grimpé dans la hiérarchie des portiers professionnels du club. Il est devenu, aux yeux des décideurs lyonnais, le n°2 potentiel, voire le remplaçant à terme d’Anthony Lopes. Et pour l’aguerrir, le nouveau staff brésilien n’a pas fermé la porte à l’idée de Grégory Coupet, l’entraîneur des gardiens, de prêter l’international U21 suisse la saison prochaine à un club de Ligue 2.

Doublé par Tatarusanu

Et comme Ciprian Tatarusanu est tout proche d’occuper ce rôle de doublure d’Anthony Lopes, comme l’annonçait l’Equipe mercredi, Mathieu Gorgelin n’a plus trop d’espoirs de le rester. Ce virage dans sa carrière avec un départ, a priori vers Nantes où les discussions sont engagées, semble être la meilleure des solutions pour celui qui compte 12 matches en Ligue 1 et quelques minutes en Ligue des Champions. Il avait remplacé Anthony Lopes, sorti après un choc à Barcelone en 8e de finale retour. 

Juninho contacte Lopes

Lopes, en contrat avec l’OL jusqu’en juin 2020, entretient d'ailleurs le mystère concernant sa situation. Une prolongation envisagée, et (un peu) murmurée en mars, reste pour le moment lettre morte alors que les mouvements sur le poste de doublure dessinent une recomposition propre à mettre une forme de pression sur "l’enfant du club". Juninho a expliqué lors de sa conférence de presse d’intronisation, le 28 mai dernier, qu’il allait joindre tous les joueurs, pendant la trêve, pour évoquer en "tête à tête" la saison prochaine. Depuis le Brésil où il est retourné jusqu’à la fin juin – il reviendra quelques jours avant la reprise fixée le 4 juillet avec un stage à Tignes – l’ex-idole de Gerland a déjà contacté celui qui était l’un de ses fans avec les Bad Gones pour lui donner sa vision de leur avenir entre Rhône et Saône.

EJ avec QM