RMC Sport

OM: "En revenant en L1, je savais que j’allais prendre cher", se souvient Rami

Invité à commenter un éventuel retour de Karim Benzema à l’OL, Adil Rami s’est replongé dans ses propres souvenirs lors de Top of the foot sur RMC. L’ancien défenseur central a retrouvé la Ligue 1 avec l’OM en 2017, six ans après son départ du Losc. Pour une expérience très mitigée, au final.

Karim Benzema va-t-il revenir en Ligue 1? Selon Karim Djaziri, son ancien agent, l’attaquant du Real Madrid aurait très envie de porter à nouveau le maillot de l’OL, son club formateur, avant de raccrocher les crampons. C’est ce qu’il a confié en début de semaine dans un podcast d’Inside Gones: "Il m'en parle régulièrement, il suit tous les matchs. D'ailleurs, il n'a jamais été au Groupama Stadium. Dans son esprit, c'est quelque chose dont il a vraiment envie, l'OL c'est dans son cœur." De là à imaginer la star de 33 ans revenir dans sa ville natale, il y a encore du chemin. Mais Benzema ne serait pas le premier joueur d’envergure à retrouver le championnat de France au crépuscule de sa carrière.

>> Les infos mercato EN DIRECT

"Ma famille m’a dit de ne pas y aller"

Adil Rami a déjà vécu cette expérience. Après avoir quitté Lille pour Valence à l’été 2011, l’ancien défenseur central a signé à l’OM en 2017, en provenance de Séville. Avec une certaine appréhension. "Moi, je savais que j’allais prendre cher, a-t-il confié dans Top of the foot sur RMC. Quand j’étais à Séville, on était qualifiés pour la Ligue des champions et j’ai dit que j’avais décidé d’aller à Marseille. Ma famille m’a dit de ne pas y aller, à cause des médias, etc… Je leur ai dit: ‘Ne vous inquiétez pas. A distance, ils sont là à me critiquer, je vais mettre les points sur les i et après, je vais me barrer’. Et c’est un peu ce que j’ai fait, à moitié... (rires)"

>> Les podcasts de Top of the foot

Après un premier exercice enthousiasmant sous les ordres de Rudi Garcia (son ancien coach au Losc), marqué par une quatrième place en Ligue 1 et une finale de Ligue Europa perdue contre l’Atlético de Madrid d’Antoine Griezmann (3-0), Rami remporte la Coupe du monde 2018 avec les Bleus. Sans jouer, mais en ayant un rôle important dans la vie de groupe en Russie. Dans la foulée, il enchaîne une deuxième saison très difficile à Marseille, entre méforme et blessures.

"S’il vient, Benzema sera bien entouré sur le terrain"

"La première année, on a tout explosé. On a quand même fait une finale d’Europa League. Mais après la Coupe du monde, je n’ai pas eu de préparation, plaide Rami. Je suis un footballeur basé sur le physique. Si je ne suis pas prêt physiquement, c’est mort." Finalement, son aventure sur la Canebière se termine par un conflit ouvert. Le club lui reproche d’avoir menti sur la raison de son absence à un entraînement et d’avoir participé sans son accord à l’émission Fort Boyard. Rami sera mis à pied en juillet 2019, un mois avant la rupture de son contrat pour faute grave.

Malgré cette sortie houleuse, il reste optimiste concernant un éventuel come-back de Benzema dans le Rhône: "S’il vient dans un an ou deux, il va être bien entouré avec le milieu et les attaquants qu’il y a à l’Olympique Lyonnais. Ça peut être pas mal!"

dossier :

Karim Benzema

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur