RMC Sport

OM: Eyraud rassure Zubizarreta après l'arrivée d'Aldridge

Après l'arrivée polémique à l'OM du conseiller spécial Paul Aldridge, chargé de travailler sur le marché anglais, le président Jacques-Henri Eyraud s'est voulu rassurant, dans une interview RMC Sport, concernant les prérogatives de son directeur sportif Andoni Zubizarreta.

Jacques-Henri Eyraud met les choses au clair sur l'organigramme sportif. Le président de l'OM s'est exprimé au micro de RMC Sport, dans le cadre d'une interview à écouter en intégralité ce mardi soir dans Breaking Foot à partir de 20h. Il a donné à cette occasion des précisions sur le rôle de son nouveau bras droit Paul Aldridge, dont la venue a suscité le mécontentement remarqué d'André Villas-Boas.

"C'est un conseiller qui va avoir une mission très délimitée, très précise, de m'aider à comprendre mieux le marché anglais, son évolution, ses acteurs et à le faire dans le respect des missions de chacun", a déclaré le dirigeant marseillais, dans une volonté de réaffirmer sa confiance vis-à-vis de son directeur sportif Andoni Zubizarreta. 

Le dernier mot sur les transferts revient à Zubizarreta

"Andoni reste évidemment le directeur sportif de plein exercice de ce club. Il reste évidemment l'architecte de cette équipe, sans qui aucune transaction, que ce soit une acquisition ou une cession, ne peut s'envisager", a soutenu Jacques-Henri Eyraud.

Tout en assurant que sa volonté est de "ne pas affaiblir l'équipe et de ne pas casser la dynamique actuelle", le président de l'OM a ajouté que la venue de Paul Aldridge ne préfigurait pas d'un démantèlement précipité de l'équipe durant ce mercato hivernal: "Est-ce que vous pensez une seule seconde que j'aurais recruté un conseiller spécial le 2 janvier, en lui confiant la mission de céder des joueurs le 15, 20 ou 30? On ne travaille pas comme ça, à l'Olympique de Marseille".

JA avec Florent Germain