RMC Sport

OM: la réponse de Veretout à la polémique et la fronde des supporters autour de son arrivée

Présenté en mode express vendredi à deux jours de la 1ere journée de Ligue 1 face à Reims, l’ex-milieu de terrain de l’AS Roma Jordan Veretout n’a pas échappé à une question sur la gronde des supporters marseillais au sujet d’une affaire de mœurs concernant sa belle-famille.

A l’OM, il n’y a pas qu’avec la méthode Tudor qu’on marche sur des œufs. Avec la présentation de Jordan Veretout aussi. Recruté officiellement ce vendredi à 48 heures du coup d’envoi de la saison face à Reims, le désormais ex-milieu de terrain de l’AS Roma est arrivée avec une mini-polémique dans ses valises.

En cause, la colère de certains fans olympiens à l’encontre du joueur de 29 ans sur son rôle supposé dans une sombre affaire de mœurs visant sa belle-famille. Si ces supporters ont lancé le hashtag #VeretoutNotWelcome, c’est parce qu’ils ont fait remonter à la surface l’extrait d’une émission dans laquelle un témoin assure que l’ex-Nantais a payé les frais de justice de son beau-père, accusé d’agression sexuelle sur l’une de ses filles (la belle-soeur du joueur), puis condamné à deux ans de prison ferme en 2021. En résumé, les supporters de l’OM reprochent à Veretout d’avoir aidé financièrement son beau-père et donc, par ricochet, de cautionner son acte. Une version des faits démentie par le joueur via son avocat.

"En aucun cas je cautionne de tels faits"

Lors de sa présentation express vendredi, Jordan Veretout n’a donc pas échappé à une question sur cette affaire de querelle familiale. Le milieu de terrain s’y attendait visiblement et a fait très court : "On va parler de la polémique puis de football parce que je suis ici pour parler de football, a déclaré Veretout. Ce sont des moments difficiles, compliqués. En aucun cas je cautionne de tels faits. Je ne rentre en rien dans cette histoire. Je suis ici à l’Olympique de Marseille pour jouer au football. Pour passer de bons moments avec tout le monde. Que ce soit à l’intérieur du groupe, ou au Vélodrome. Je suis quelqu’un qui est généralement apprécié. En Italie j’étais apprécié de tout le monde. Je suis quelqu’un de joyeux. Je suis ici pour m’éclater." Et pour fédérer tous les supporters de l'OM derrière lui.

ABr avec FG à Marseille