RMC Sport

OM-Lens: Mandanda parle d'un "souci au sein du groupe" marseillais

Après la défaite de l'OM au Vélodrome contre Lens ce mercredi, en match en retard de la neuvième journée de Ligue 1 (1-0), Steve Mandanda s'est montré très honnête sur les problèmes d'état d'esprit au sein du vestiaire. Le revers contre Nîmes (2-1) n'avait visiblement pas suffi.

Après la défaite contre Nîmes le week-end dernier (2-1), les murs du vestiaire marseillais ont tremblé... sans que cela suffise, visiblement. L'OM s'est de nouveau incliné ce mercredi contre Lens au Vélodrome (1-0), en match en retard de la neuvième journée de Ligue 1. Steve Mandanda a reconnu un problème d'état d'esprit.

>>> revivez OM-Lens en live-texte

"Il faut une grande remise en question individuelle et collective"

"On a énormément parlé, crié, énormément de choses se sont dites dans le vestiaire... pour pas une énorme réaction. Il y a beaucoup de choses à changer. Aujourd'hui, c'est l'état d'esprit. Quand on est joueur de l'OM, on doit avoir du caractère, être capable d'assumer, insiste le gardien sur Téléfoot. On n'y arrive pas. C'est qu'il y a un souci au sein du groupe, on ne dégage plus la force de la saison dernière. Il faut une grande remise en question individuelle et collective. Et derrière, il faut assumer. Des problèmes de défense? Cela ne parle pas assez, il y a un problème de caractère. On est souvent en réaction, c'est ce qui nous fait défaut."

Un problème psychologique dans les rangs phocéens? "Non pas de lassitude psychologique, répond Steve Mandanda. On sait que c'est dur, qu'il y a un enchaînement de matchs... mais c'est pour tout le monde, on ne peut pas ce cacher derrière ça. On verra qui sera là et comment ça va se passer." Avec un déplacement à Monaco qui se profile pour l'équipe, actuellement sixième du classement.

"On est à fond avec Villas-Boas aujourd'hui"

Interrogé sur l'avenir d'André Villas-Boas, qui avait menacé de démissionner après la défaite contre Nîmes, Steve Mandanda reste en mode soutien: "On a eu de longues discussions, on est à fond avec lui aujourd'hui. On sait qu'il sera là jusqu'au bout aussi", ajoute le capitaine de l'OM sur Téléfoot.

Un entraîneur qui a par ailleurs retoqué les dires de son joueur sur l'état d'esprit du soir. "Sur l'état d'esprit aujourd'hui, je ne suis pas d'accord avec Mandanda. Les mecs ont tout donné, insiste-t-il sur Téléfoot. Sur cet aspect, l'état d'esprit était là. Je les ai félicités sur l'état d'esprit. Malheureusement on n'a pas joué, pas créé. C'est ma responsabilité sur l'aspect tactique, ils ont été supérieurs."

A.Bo