RMC Sport

OM: Mandanda était "très affecté" après sa boulette contre Nantes

L'entraîneur de l'OM Nasser Larguet est revenu ce vendredi sur l'erreur commise par Steve Mandanda la semaine passée contre Nantes en Ligue 1 (1-1). En confiant avoir retrouvé un joueur affecté par cette boulette.

Ce n'est pas la première de sa carrière, peut-être pas la dernière non plus, mais ce n'est jamais un moment agréable à vivre. Samedi dernier à Nantes, alors que l'OM - sans être étincellant - semblait en mesure de ramener trois points de la Beaujoire, Steve Mandanda s'est illustré en seconde période par une grosse boulette sur une passe d'Alvaro Gonzalez, qui a conduit à l'ouverture du score adverse.

Si Dimitri Payet a égalisé quelques minutes plus tard, les Olympiens ont dû se contenter du nul (1-1). Et visiblement, le portier marseillais a eu du mal à le digérer.

"Celui qui ne fait jamais d’erreur, c’est celui qui ne tente rien"

"On en a discuté, je lui ai dit que ce sont des choses qui arrivent, a confié ce vendredi Nasser Larguet au sujet de Mandanda. Celui qui ne fait jamais d’erreur, c’est celui qui ne tente rien. Malheureusement c’est arrivé sur ce match contre Nantes, où on avait peut-être la possibilité de gagner... Il était très affecté, encore le lendemain et le surlendemain."

Mais à 35 ans, l'international français a su trouver les ressources pour se ressaisir. "Dans la discussion on lui a dit que c’est dans les moments difficiles qu’il a besoin de nous, et qu’on a besoin de lui, poursuit Larguet. A partir de mardi il s’est remis au travail, il a repris sa place en tant que leader et capitaine d’équipe."

Un capitaine dont l'OM aura bien besoin dimanche soir, avec un choc contre l'OL au Vélodrome qui s'annonce délicat.

C.C. avec F.Ge.