RMC Sport

OM-Monaco: pourquoi l'arbitre a refusé le but de Thauvin après le VAR

Après avoir eu recours au VAR, l'arbitre d'OM-Monaco a refusé un but à Florian Thauvin pour une faute de Lucas Ocampos sur Diego Benaglio. Pour Joël Quiniou, ancien arbitre et consultant RMC, "c'est sévère de siffler, mais le contact est réel".

Il pensait avoir redonné l’avantage à l’OM face à Monaco, ce dimanche au Vélodrome, à l’occasion de la 20e journée de Ligue 1. A la 70e, Florian Thauvin a profité d’une tentative de talonnade de Lucas Ocampos contrée par Diego Benaglio pour récupérer le ballon et conclure du plat du pied droit face au but vide pour permettre à Marseille de mener 2-1.

Sauf que l’arbitre de la rencontre, Mikaël Lesage, a ensuite fait appel à son oreillette, avant de visionner les images de l’action sur le bord du terrain grâce au VAR, qui a décidément été utilisé lors de plusieurs rencontres de Ligue 1 ce week-end.

"Ça peut paraître sévère", selon Quiniou

Il a finalement décidé de refuser le but, estimant qu’Ocampos avait fait faute sur Benaglio. L’Argentin a également écopé d'un carton jaune. "Ça peut paraître sévère, mais on peut siffler. Ocampos essaie de frapper le ballon, il ne voit pas Benaglio qui est dans son dos. Il y a un contact. C’est vrai que c’est sévère de siffler, mais le contact est réel. Ocampos met le pied sur la cheville", estime Joël Quiniou, ancien arbitre et consultant RMC.

La faute d'Ocampos
La faute d'Ocampos © Canal+
Rodolphe Ryo