RMC Sport

OM: Njie arrêté avec un faux permis en juillet dernier

France 3 révèle que Clinton Njie a été arrêté en possession d'un faux permis de conduire le 22 juillet dernier à Marseille. L'OM n'a pas souhaité commenter cette affaire.

Clinton Njie va vite. Sur le terrain et en voiture. Le 22 juillet dernier, l'attaquant de l'OM a été arrêté à Marseille au volant de sa Bentley car il roulait à une vive allure, rapporte France 3. Rattrapé par une patrouille de policiers, le Camerounais présente alors la carte grise du véhicule "qui appartient à l'OM" et un permis anglais qui semble suspect, mais est autorisé à reprendre la route.

Envoyées à un spécialiste des contrefaçons, les clichés du permis de conduire révèlent qu'il s'agit d'un "contrefait de mauvaise facture". Mais la patrouille de police ne parvient pas à retrouver le joueur, qui pourrait toutefois devoir s'expliquer prochainement. L'OM n'a pas souhaité commenter cette affaire privée, se contentant d'affirmer qu'il dispose d'une copie d'un permis de Njie "parfaitement valable".

Njie risque jusqu'à cinq ans de prison

L'agent du joueur a transmis à France 3 une photo d'un permis international pour prouver qu'il est désormais en règle, sans que l'authenticité n'en soit confirmée pour l'instant. "Les flics vont le convoquer et lui mettre une amende, ça va faire un truc et dans trois mois tout le monde aura oublié", déclare-t-il. Circuler avec un faux permis peut entraîner une peine de 5 ans de prison ferme et 75 000 euros d'amende.

A lire aussi >> OM-Lazio: l’embrouille entre Payet et Rami après la défaite marseillaise

Alexandre Alain Rédacteur