RMC Sport

OM: "Payet et Thauvin ne passeront pas leurs vacances ensemble", reconnaît Villas-Boas

Interrogé ce vendredi sur l'apparente animosité entre Florian Thauvin et Dimitri Payet à l'OM, André Villas-Boas a tenu à dédramatiser. En reconnaissant que ses deux joueurs ne sont pas les meilleurs amis du monde.

Depuis le retour du Réunionnais à l'OM début 2017, Dimitri Payet et Florian Thauvin semblaient avoir enterré la hache de guerre, et effacé de leur mémoire les querelles d'autrefois. "Ça se passe très bien avec Dimitri, déclarait alors Thauvin. On a tous les deux gagné en maturité. On a fait un passage à l’étranger qui nous a fait découvrir autre chose. Aujourd’hui, on s’entend bien. On a compris que c'est ce qu’il faut pour aider l’équipe. C’est ensemble qu’on y arrivera, pas en se faisant la guerre. Pour moi, c’était des gamineries, des erreurs du passé." Mais il faut croire que le passé n'est jamais si loin...

Quatre ans plus tard, les deux équipiers semblent de nouveau en froid. Face à Montpellier début janvier, Payet n'avait pas caché son mécontentement en fin de partie, lorsque Thauvin l'avait "oublié" sur une action. Et un nouvel échange d'amabilités avait suivi.

"Le plus important c’est qu’ils aident l’OM à atteindre ses objectifs"

Ce conflit est-il une cause de la méforme actuelle de l'OM? Ou une conséquence? Interrogé ce vendredi sur le sujet, André Villas-Boas a tenu à dédramatiser. En admettant tout de même une mésentente.

"On a clarifié la situation après le match contre Nîmes, a indiqué le coach. C’est sûr que cette dynamique de défaites n’aide pas à mettre l’ambiance au beau fixe dans le vestiaire… Je ne pense pas qu’ils passeront leurs vacances ensemble (rires), mais le plus important c’est l’OM. Ils ont joué beaucoup d’années ensemble, je ne suis pas ici pour effacer leur histoire au club, qui est plus longue que la mienne, mais le plus important c’est qu’ils aident l’OM à atteindre ses objectifs."

Surtout, AVB rappelle qu'une telle situation est loin d'être rare dans le football. "Ce n’est pas le premier vestiaire dans lequel je passe où des mecs ne peuvent pas se regarder (se voir, ndlr), même si ce n’est pas le cas pour eux deux, rassure-t-il. Ce n’est pas une première, non."

CC avec FG