RMC Sport

OM-Strasbourg: Marseille se remet à gagner et s'approche du podium

Après quatre matchs sans victoire, l'OM s'est repris ce dimanche face à Strasbourg (2-0), en clôture de la dixième journée de Ligue 1. Face à des Strasbourgeois inoffensifs, les hommes d'André Villas-Boas ont trouvé la faille grâce à Boubacar Kamara, de retour de suspension, et Kevin Strootman, buteur sur penalty.

Boubacar Kamara marque peu. Mais toujours des buts décisifs. La saison dernière, le jeune défenseur n’avait trouvé qu’une seule fois le chemin des filets. Il avait alors permis à l’OM de dominer Bordeaux (1-0). Ce dimanche soir, c’est lui qui a guidé les Marseillais vers la victoire face à Strasbourg (2-0), avant que Kevin Strootman n'enterre tout suspense en fin de match, en clôture de la dixième journée de Ligue 1.

Pour son retour dans le onze de départ d’André Villas-Boas, après avoir purgé deux matchs de suspension, Kamara a enflammé le Vélodrome dès la 3e minute de jeu. Après un coup franc frappé par Dario Benedetto et détourné par le mur strasbourgeois, le ballon est revenu dans les pieds de Kevin Strootman, qui a pu servir Kamara. Avec un brin de réussite, sa frappe du pied droit étant déviée par Ludovic Ajorque, le "minot" du centre de formation a pris Matz Sels à contre-pied.

Radonjic trouve la barre

Son compère de la défense, Duje Caleta-Car, n’est ensuite pas passé loin de mettre l’OM à l’abri à la 20e. Mais Sels a détourné son tir puissant du gauche sur son poteau. Au cours d’une première période globalement dominée par les Marseillais, mais marquée par un déchet technique important de part et d’autre, le Racing a eu du mal à s’approcher des buts de Steve Mandanda, malgré un petit sursaut avant le retour aux vestiaires.

Moins rythmée, la seconde mi-temps a d'abord vu les hommes d’André Villas-Boas se procurer deux balles de break. Très en vue dans son couloir gauche, Nemanja Radonjic a trouvé la barre sur une reprise du plat du pied droit dans la surface à la réception d’un centre venu de la droite de Valère Germain à la 55e. Puis c’est Saîf-Eddine Khaoui, entré quelques minutes plus tôt à la place du Serbe, qui a fait frissonner le Vélodrome sur une volée du gauche qui a frôlé le montant droit de Sels à la 70e.

Benedetto obtient le penalty, Strootman le transforme

Côté strasbourgeois, Thierry Laurey a bien tenté de réveiller son équipe offensivement en lançant tour à tour Lebo Mothiba, Nuno Da Costa et Kevin Zohi. Mais aucun d’entre eux n’est parvenu à mettre à mal la vigilance de Mandanda. Peu inspirés à la construction, les Strasbourgeois auraient pu terminer la rencontre en infériorité numérique, mais Lamine Koné a échappé au rouge malgré une intervention complètement ratée sur le jeune Marley Aké.

Cela n'a pas empêché les Marseillais de finalement doubler la mise grâce à un penalty obtenu par Benedetto pour une faute de Mohamed Simakan et converti par Kevin Strootman (95e). Incapable de marquer à l’extérieur, comme à chacun de ses déplacements cette saison, le Racing devient lanterne rouge avec seulement 9 points au compteur. De son côté, l’OM remonte au 4e rang avec 16 points, à une petite unité du podium, et gagne en confiance après quatre matchs sans victoire. Il en faudra pour décrocher un résultat positif dans une semaine au Parc des Princes pour un choc toujours très attendu par les supporters face au PSG.

>> Revivez le match OM-Strasbourg

RR