RMC Sport

OM: Villas-Boas a présenté sa démission après le dossier Ntcham et attend la réponse de la direction

-

- - -

André Villas-Boas, l'entraîneur de l'OM, a annoncé avoir présenté sa démission ce mardi. Il attend une réponse de la direction avec laquelle il est en désaccord profond, notamment sur ses choix de recrutement, et en particulier la venue d'Olivier Ntcham.

Rien ne va plus à l'OM. André Villas-Boas, l'entraîneur de l'OM, a annoncé avoir présenté sa démission, ce mardi en raison de son désaccord avec la politique sportive du club. En conférence de presse, le technicien portugais a regretté le recrutement d'Olivier Ntcham qu'il n'avait pas validé. 

>> Revivez la conférence de presse de Villas-Boas

"Le mercato s'est terminé avec l'arrivée d'un nouveau joueur (Olivier Ntcham). Ce n'est pas une décision qui a été prise par moi, je n'ai rien à voir avec ça. Je l'ai apprise par la presse le matin quand je me suis réveillé. C'est précisément un joueur pour lequel j'ai dit non. Ça n'a jamais été un joueur qui était sur notre liste. Il a fini par venir et je n'étais pas au courant."

"Je ne veux pas d'argent de l'OM"

"Je me suis réveillé et j'ai regardé le site qui est numéro 1 en France sur les infos de l'OM et qui a annoncé cette information. A cause de ça, j'ai présenté ma démission sans rien vouloir de la part de l'OM sur mon contrat. Je ne suis pas d'accord avec la politique sportive, des prises de décision par rapport aux besoins de l'équipe, d'être mis de côté de la politique sportive, de ne pas être au courant dans un accord de gentlemen, sur l'arrivée des joueurs, qui a été cassé. J'ai pris la décision de présenter ma démission à la direction. Par rapport à la quantité de matchs, elle ne m'a pas encore donné de retour final. Je ne veux rien de l'OM, pas d'argent de l'OM et de Frank (McCourt), je veux seulement partir par rapport à un différent sur la politique sportive. C'est dommage qu'on en arrive à ce point."

Sans être relancé, l'ancien entraîneur de Chelsea et de Tottenham a poursuivi ses reproches directement adressés à Pablo Longoria, le directeur sportif, mais aussi à Jacques-Henri Eyraud, son président. "J’ai essayé de trouver la meilleure solution pour le remplacement de Sanson, poursuit-il. S’il y a quelque chose d’intouchable chez moi, c'est mon professionnalisme envers mon équipe et le temps que je passe pour faire du mieux. Je ne peux accepter ça. Ce club a déjà vécu deux-trois ans de n'importe quoi sur l'aspect des transferts et je ne veux plus entrer dans ce discours."

"On continue jusqu'à ce que le direction nous laisse finalement partir"

"AVB" attend désormais un retour de la direction mais restera en poste tant que sa démission ne sera pas acceptée. "C'est un mauvais moment pour tout le monde, regrette-t-il. Je suis totalement focalisé. (...) On continue jusqu'à ce que la direction nous laisse finalement partir."

Il assure que les violences commises à la Commanderie samedi par des supporters n'ont pas pesé sur sa décision. Elles n'ont rien "à voir". "C'est précisément par rapport à ce que je voudrais sur l'aspect sportif qui n’a pas été compris. J’ai été informe du départ de Nemanja (Radonjic au Hertha, ndlr) à 22h30 dans la soirée."

Il confie qu'il pourrait rester si Frank McCourt, le propriétaire dont il a le contact direct, le lui demandait. "Je suis professionnel, je vais tout faire pour respecter ce contrat, explique-t-il. Je suis toujours concentré sur mon groupe de travail que j'aime beaucoup, que je sens toujours à côté de moi."

"La direction m'a demandé du temps, ce n'est pas un problème, poursuit-il. Je veux les aider sur ça."

NC avec Florent Germain