RMC Sport

OM: Villas-Boas "like" et répond au message de Payet sur ses statistiques

André Villas-Boas, entraîneur de l'OM, a répondu ce vendredi au message de Dimitri Payet sur les réseaux sociaux, dans lequel il rappelle ses statistiques, quelques jours après avoir laissé éclater sa rage en direction du technicien portugais.

André Villas-Boas n'a pas soufflé sur les petits départs de feu allumés par Dimitri Payet depuis mercredi. Visiblement vexé d'avoir été placé sur le banc des remplaçants au coup d'envoi du match face à Montpellier (3-1), l'international français a marqué et célébré son but d'un geste de rage en direction d'André Villas-Boas. Il a même pointé du doigt la "folie" de son entraîneur de ne pas l'avoir titulariser en alliant le geste (un mime assez explicite et un regard noir) à la parole ("tu es fou"). 

L'ailier a encore défendu son apport en publiant un message semblant défendre son bilan statistique, jeudi. Interrogé sur ce post, André Villas-Boas a préféré ne pas entretenir la polémique en calmant le jeu, comme il l'a déjà fait mercredi après le match. Il a souri et espère profiter du rendement retrouver de Payet, moins bon cette saison (3 buts, 3 passes en Ligue 1) par rapport à la dernière (9 buts, 4 passes en 22 rencontres), "la meilleure" selon Villas-Boas. Le Portugais n'a pas provoqué de réunion avec son joueur pour lui demander des explications.

"Les buts et les passes, c'est précisément ce qu'on attend de lui"

"Je n'ai rien dit, je n'ai pas besoin de parler à Dim tous les jours, a-t-il tempéré. Les buts et les passes, c'est précisément ce qu'on attend de lui. J'ai vu son message sur Instagram parce que je n'ai pas Twitter. J'ai mis un like! C'est ce qu'on attend de lui, rien de différent. C'est un mec compétitif. La seule chose que je veux, c'est qu'il retrouve le même niveau que l'année dernière. On va travailler pour ça. Moi et lui."

Avant Villas-Boas, Valère Germain, autre habitué du banc marseillais, a compris la réaction de Payet, tout en défendant le choix tactique de son entraîneur.

"Sur ce match, le coach a eu raison", estime Germain

"C'est un joueur d'expérience, le coach avait ses raisons pour ce match, a expliqué l'ancien Monégasque. On n'est jamais content d'être sur le banc, Dimitri ne devait pas l'être. On a tous envie de faire la différence quand on rentre et de dire au coach qu'il s'est trompé. Peut-être que si Dimitri avait joué d'entrée, il n'aurait pas marqué. Sur ce match, le coach a eu raison. Il a bien fait parce qu'on a gagné 3-1. Ça fera peut-être du bien à Dim ce but, j'en suis persuadé. On a beaucoup besoin de lui cette année."

NC avec Florent Germain