RMC Sport

Pourquoi la LFP a suspendu Malcom pour simulation et pas Mariano

La commission de discipline de la LFP a décidé d'infliger un match ferme de suspension (et un avec sursis) au Bordelais Malcom pour sa simulation contre Lyon, quelques jours après avoir blanchi le Lyonnais Mariano pour les mêmes faits contre Toulouse. RMC Sport s'est procuré les rapports de l'arbitre pour comprendre pourquoi.

C'est une décision qui irrite beaucoup de monde aux Girondins. La commission de discipline de la LFP a décidé d'infliger un match de suspension ferme, et un autre avec sursis, au Brésilien Malcom, coupable d'une simulation pour obtenir un penalty lors du match Bordeaux-Lyon (3-1 le 28 janvier). La même commission qui avait blanchi le Lyonnais Mariano, coupable des même faits lors du match Toulouse-Lyon (1-2 le 20 décembre).

La vidéo d'Alban Lafont fait une petite (mais essentielle) différence

Le club au scapulaire a fait appel ce vendredi, au lendemain de la sanction prononcée par la LFP. RMC Sport s'est procuré les rapports rédigés par l'arbitre M. François Letexier, qui officiait lors des matchs Toulouse-Lyon et Bordeaux-Lyon. Premier enseignement: il a rédigé, dans les deux cas, le même rapport. Après avoir revu les images, M. Letexier a conclu qu'il y avait bien simulation de Mariano et de Malcom.

Alors, pourquoi cette différence de traitement pointée par Bordeaux? La LFP se justifie ainsi: d'abord, Mariano s'est présenté en personne à la Ligue pour se justifier, alors que Malcom était en visio-conférence. Ensuite, l'OL a présenté une vidéo d'Alban Lafont, le gardien de Toulouse, à la mi-temps du match OL-Téfécé, dans laquelle il explique qu'il y aurait un petit contact entre lui-même et Mariano.

"Une justice à deux vitesses" selon Larqué

Pour la commission, le contact entre Lafont et Mariano peut exister, alors qu'il n'y a aucune chance pour qu'il y en ait un entre Malcom et Jérémy Morel. Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC Sport, estime que ces explications sont "totalement irrecevables" et les qualifient de "pipeau complet". Il dénonce "une justice à deux vitesses".

A lire aussi >> Bordeaux fait appel de la suspension de Malcom pour simulation

A voir aussi >> Bordeaux: Poyet voudrait que "quelqu’un lui explique exactement pourquoi Malcom est suspendu"

la rédaction de RMC Sport