RMC Sport

Pourquoi le PSG a raté l'arrivée gratuite de Mbappé en 2015

Kylian Mbappé

Kylian Mbappé - AFP

Avant de rejoindre le PSG l’été dernier contre 180 millions d'euros, bonus compris, Kylian Mbappé aurait pu le faire libre de tout contrat en 2015. Dans L’Equipe Magazine, Luis Campos, ancien directeur technique de l’ASM, explique comment il a convaincu l’attaquant de rester à Monaco.

Il est devenu le deuxième joueur le plus cher de l’histoire. Un prêt avec option d’achat évalué à 180 millions d’euros, bonus compris. Pourtant, Kylian Mbappé aurait pu passer de Monaco au PSG dans l’anonymat, et gratuitement. C’était en 2015. A l’époque, Leonardo Jardim tarde à l’inclure au groupe professionnel alors qu’il montre déjà de grandes qualités avec la réserve.

A lire aussi >> Deschamps vole au secours de Mbappé: "Il a le droit d'être moins bon"

Campos: "S’il était parti en 2015, il aurait débarqué comme inconnu à Paris"

Le jeune homme est alors en dernière année de contrat aspirant, et réfléchit à son avenir. Une enquête réalisée par L’Equipe Magazine révèle qu’Arsène Wenger est déjà très intéressé par l’adolescent. Tout comme Liverpool… et le PSG. Mais Luis Campos, alors directeur technique de l’ASM, est missionné pour garder la pépite en Principauté. "J’ai passé 40 minutes à parler avec la maman de Kylian", retrace le Portugais. "Je lui ai expliqué, avec mon expérience des grands clubs, que le plus important, c’était que le jour où il entrerait dans le vestiaire d’un grand club, on lui dise "Bonjour Kylian, bienvenue, nous t’aimons beaucoup". S’il avait quitté Monaco en 2015, il serait arrivé comme un inconnu."

A lire aussi >> PSG: Thiago Silva dénonce la "pression inutile" mise sur Mbappé

Létang: "On n’était pas loin de le faire venir"

Autre élément qui fait basculer la décision du clan Mbappé, celui de ne pas avoir beaucoup plus l’occasion de s’exprimer dans la capitale, où Laurent Blanc est alors l’entraîneur. "On n’était pas très loin de le faire venir ", confie Olivier Létang, devenu président délégué du Stade Rennais, et directeur sportif du PSG à l'époque. "Ce qui a manqué, c’était le ressenti sur le temps de jeu. Et il ressentait qu’il aurait plus de temps de jeu à Monaco qu’à Paris." Le choix s’est au final révélé judicieux. Leonardo Jardim a su protéger et faire briller l’attaquant. L’ASM revendre son joyau au prix fort. Et Mbappé débarquer dans le vestiaire parisien avec le statut de star.

A lire aussi >> Neymar, Di Maria et Marquinhos vont manquer Angers-PSG pour des raisons très différentes

VIDEO. Deschamps : "Je suis très content que Mbappé soit français"

D.W