RMC Sport

PSG: agacé, Tuchel se moque des débats sur son avenir

Irrité par plusieurs questions des journalistes, ce mardi en conférence de presse, l’entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, s'est parfois montré agacé, comme lorsqu’on lui a demandé s’il se sentait menacé après le début de saison de ses troupes en Ligue 1.

Thomas Tuchel avait l’air plutôt détendu à l’heure de se présenter aux journalistes par écran interposé. Puis il a rapidement compris où il mettait les pieds. Il faut dire que le revers (0-1) subi contre l’OM dimanche dernier, le premier depuis neuf ans contre le rival olympien, méritait quelques explications de sa part, autant sur le contenu de la rencontre que l’état d’esprit vengeur affiché par ses joueurs.

Tuchel dénonce les polémiques

Le technicien allemand, qui déplore encore un certain nombre d’absents pour la réception de Metz, mercredi soir (21h), a répété ce qu’il avait déjà dit, à savoir que son équipe avait réalisé un match "exceptionnel" contre l’OM, malgré les forfaits et la préparation tronquée.

Face aux doutes exprimés et relayés par la presse sur la qualité du jeu parisien, Tuchel s’est agacé. L’Allemand a même laissé éclaté sa colère lorsqu’un journaliste lui a suggéré que la dépendance supposée du club aux talents conjugués de Neymar et Mbappé pouvait être la source du problème.

Tuchel ironise sur son avenir: "C'est un sport ici"

"C’est bien quand la vie est si facile que ça, c’est vraiment bien, a-t-il fulminé. Ce ne sont pas ces deux joueurs qui manquent et on ne se crée pas d’occasions. C’est pas comme ça. Il nous a manqué sept ou huit joueurs… et ceux qui sont partis. On ne peut pas continuer à analyser les matches comme ça, parce que ce n’est pas la vérité. C’est seulement polémique.

Thomas Tuchel a exprimé la même lassitude lorsque la question de son maintien à la tête de l’équipe première est revenue sur la table. "C’est toujours comme ça, a-t-il constaté. S’il perd une finale, il doit sortir, s’il perd contre Dortmund, il doit sortir. S’il perd ça, s’il perd ça, s’il perd ça… C’est toujours comme ça. C’est pas nouveau. C’est un sport ici. C’est vous qui faites ça, pas moi. Je ne lis pas ce qui se dit sur mon avenir, je suis calme."

QM avec LT