RMC Sport

PSG-Angers: Bernardoni réclame que les hors-jeu soient sifflés plus vite

Désabusé par les "erreurs" du corps arbitral lors de PSG-Angers, vendredi soir, Paul Bernardoni a profité de son intervention face à la presse pour réclamer que les hors-jeu ne soient pas sifflés au dernier moment.

"Le jour où un mec va se péter parce qu'on est à fond..." Paul Bernardoni s'inquiète de la consigne (loin d'être nouvelle, car introduite avec l'introduction du VAR) des arbitres de retarder au maximum le signalement des hors-jeu. Déjà passablement agacé par les "erreurs" d'arbitrage du match perdu vendredi soir par Angers contre le Paris Saint-Germain (2-1), le jeune gardien a estimé qu'il était nécessaire de siffler plus rapidement les hors-jeu pour préserver l'intégrité physique des joueurs.

"S'il y a une grosse blessure alors que l'arbitre sait déjà qu'il y a hors-jeu... Honnêtement, il faut siffler tout de suite. C'est très frustrant. Même parfois quand tu marques, tu te demandes s'il y a but", s'est plaint le portier angevin, dans les couloirs du Parc des Princes.

"Ça fout un peu les boules"

Comme son coéquipier Romain Thomas et son entraîneur Gérald Baticle, Paul Bernardoni a profité de son passage face à la presse pour dénoncer les décisions arbitrales litigieuses du match. "Nous, quand nous faisons des erreurs, j'en ai fait une la semaine dernière, on nous tape dessus. C'est la même chose. Il faut aussi les assumer, et j'espère qu'elles seront assumées", a-t-il fustigé. Avant de conclure, dépité: "Ça fout un peu les boules".

JA