RMC Sport

PSG : Barthez n’aurait pas accepté la situation de Trapp et Areola

Fabien Barthez

Fabien Barthez - AFP

Invité de Team Duga sur RMC jeudi, Fabien Barthez a évoqué la concurrence instaurée au PSG entre les deux gardiens Kevin Trapp et Alphonse Areola. Un partage des rôles que le champion du monde 1998 n’aurait jamais envisagé à son époque.

Kevin Trapp a disputé tous les matchs de Ligue 1 depuis le début de la saison. Mais mardi soir, c’est Alphonse Areola qui a gardé les cages du PSG contre Arsenal en Ligue des champions (1-1). Un turn over instauré par Unai Emery, qui tient à mettre ses deux gardiens en concurrence cette saison. Une situation que ne comprend pas trop Fabien Barthez.

>> Ligue 1 : le troisième maillot (tout blanc) du PSG dévoilé

« Ça reste une vision du poste. Moi, je ne l’aurais pas accepté, c’est impossible, a confié le champion du monde 1998 dans Team Duga sur RMC. Un gardien, ça reste un gardien. On est habillés différemment. On joue avec les mains, donc ça c’est différent. Le capital confiance est primordial dans ce rôle. Si le mec n’enchaîne pas les matchs, comment tu veux mettre les choses en place ? »

>> Retrouvez toutes les émissions de Team Duga en podcasts

>> PSG : l'AC Milan prépare-t-il une offensive sur Thiago Silva ?

Barthez : « Un gardien doit faire des erreurs pour progresser »

L’ancien portier de l’OM et de Manchester United estime que ce fonctionnement avec deux gardiens titulaires peut s’avérer néfaste sur la durée d’une saison. « Je trouve ça très dur pour des gardiens. Dans l’attente, tu bouffes de l’influx. Ce n’est pas une critique contre l’entraîneur du PSG, mais moi je suis là pour défendre les gardiens. 

>> PSG : Ben Arfa encore écarté contre Caen

Il faut mettre un gardien dans les meilleures conditions. Il doit faire des erreurs pour progresser et apprendre à réagir derrière. Quand un gardien se troue, c’est important qu’il rejoue derrière. Ça se passe beaucoup dans la tête à ce poste. Il faut être serein de ce côté-là. Un gardien, il n’y en a qu’un. Les joueurs de champ, tu peux les bouger ». Visiblement, tout le monde n’a pas le même avis.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur