RMC Sport

PSG-Brest : une belle fête pour les champions

Zlatan et Beckham, les héros de la soirée

Zlatan et Beckham, les héros de la soirée - -

Dans une magnifique ambiance au Parc des Princes, le PSG a facilement battu Brest 3-1, ce samedi soir, lors de la 37e journée de Ligue 1. Pour leur dernier match de la saison à domicile, les Parisiens ont rendu un vibrant hommage à David Beckham, ému aux larmes.

Cette fois, la fête n’a pas été gâchée. Pour le dernier match de la saison au Parc des Princes, les supporters du PSG ont enfin célébré comme il se doit le troisième titre de champion de France du club, glané dimanche dernier à Lyon (1-0). Ils ont aussi vu un nouveau et éphémère capitaine, David Beckham, en pleurs, au moment de céder sa place à Lavezzi, pour des adieux à la hauteur de la carrière de l’Anglais. Standing ovation. Un vrai beau et grand moment d’émotion. Et une grande fête après la rencontre avec un énorme laser show, dans un Parc des Princes plongé dans le noir, puis un feu d'artifice.

Le speaker a ensuite appelé les champions de France au centre de la pelouse, avec quelques mots à l'attention du public de la part des stars. Après avoir eu peur des flammes sur le bord du terrain, Zlatan Ibrahimovic a tenté de lancer un « Ici, c’est Paris » puis s'est dirigé vers les vestiaires, avant le tour d'honneur de ses coéquipiers. Même si les événements du Trocadéro plainaient forcément un peu du côté de la porte de Saint-Cloud avant la rencontre contre Brest, le club de la capitale a donc tout mis en œuvre pour offrir un tout autre visage. A commencer, déjà, par une victoire 3-1. Sans trop peiner, Brest étant d’ores-et-déjà relégué en Ligue 2... 

Les larmes de Beckham

Privé de 12 joueurs, le club breton n’aura pas fait le poids, dans tous les sens du terme, face Zlatan Ibrahimovic, auteur de ses 28e et 29e buts (7e, 36e). Blaise Matuidi y est allé lui aussi de son petit but après un corner de David Beckham (32e). L’Anglais, ému aux larmes, n’oubliera sans doute pas que le Parc des Princes aura salué, décibels à l’appui, chacun de ses ballons. Le Parc, justement, a été gâté ce samedi soir. Car la soirée fut riche, à l’image de l’entrée en jeu du jeu Alphonse Areola, qui touchera donc la prime de champion de France. Le Parc avait d’abord vu ses joueurs entrer sur la pelouse maquillés ou les cheveux teints aux couleurs du club.

Christophe Jallet le crâne bleu-blanc-rouge, Sylvain Armand qui ne lâche pas son drapeau, sont venus fêter leur titre avec leurs supporters avant de s’échauffer, sans oublier de rendre hommage à Nick Broad, le chef du projet performance du club, disparu accidentellement en janvier dernier, avec un t-shirt « Nick, ce titre est aussi le tien ». Pour cette rencontre de gala, Carlo Ancelotti, qui s’asseyait peut-être pour la dernière fois sur le banc du PSG, a aussi offert du temps de jeu aux « coiffeurs », même à Siaka Tiéné qui n’avait pas disputé une seule seconde en championnat cette saison. Bref, tout le monde est content.

A lire aussi :

Toute l’actu du PSG

EN IMAGES-Les champions avec le PSG en 86 et 94

Larqué : « Les dernières minutes de David Beckham... »

dossier :

David Beckham

Aurélien Brossier