RMC Sport

PSG: Dani Alves était "presque marié avec Manchester City"

Trois mois après avoir signé au PSG, Dani Alves revient dans Le Parisien sur son changement de cap de dernière minute, alors qu’il était sur le point d’annoncer son arrivée à Manchester City. Le latéral droit brésilien raconte comment la possibilité de retrouver Neymar au sein du club de la capitale l’a motivé.

Le 12 juillet dernier, Dani Alves signait, à la surprise générale, au PSG. Le latéral droit, alors libéré de son contrat avec la Juve, raconte dans Le Parisien ce samedi pourquoi il a laissé Manchester City sur le carreau malgré un accord verbal.

A lire aussi >> OM-PSG: Alves dans la compo probable, Courbis stupéfait !

"Je suis venu pour l’ambition du club et mes amis"

"Je suis venu pour l’ambition du club. Et pour mes amis aussi, car j’en ai beaucoup dans ce vestiaire. D’ailleurs, ils ont joué un rôle, explique Alves. A l’époque, j’avais résilié avec la Juventus et j’étais presque marié avec Manchester City. Mais mes amis sont apparus, ainsi que le club et sa direction. Tous ont commencé à m’expliquer ce qu’était réellement le PSG, ses objectifs et ce que ses responsables recherchaient : des joueurs qui apportent un plus sur et en dehors du terrain."

A lire aussi >> L'UEFA sanctionne l'OM et le PSG

"J’ai signé car mon frère Neymar allait venir"

Et le meilleur VRP ne fut autre que Neymar, alors encore au Barça, où il avait évolué avec Alves entre 2013 et 2016 : "J’ai signé à Paris car mon frère (Neymar) allait venir. (…) Nous voulons être quelque chose de plus que des joueurs qui gagnent en étant à tel ou tel endroit."

A lire aussi >> PSG: ce geste à ne surtout pas faire quand on fait un selfie avec Neymar

"Neymar a douté mais…"

Dani Alves revient aussi sur la longue réflexion menée par la star du Barça quant à son avenir : "Quand j’ai signé, je savais que Neymar aspirait à d’autres choses et qu’il avait envie de quitter Barcelone. Je connaissais ses intentions depuis le rassemblement de la sélection brésilienne (début juin). Nous sommes des gens passionnés par les défis et la nouveauté. J’ai dit à Neymar qu’il était libre de le faire. Mais il a commencé à douter en rentrant à Barcelone. Mais, au final, ça a fonctionné."

JBi