RMC Sport

PSG: la mise au point de Leonardo sur les critiques "négatives" contre Paris

Après la victoire du PSG ce dimanche soir contre l'OL (4-2), en clôture de la 24e journée de Ligue 1, Leonardo a pris la parole pour balayer les critiques visant le club de la capitale. Le directeur sportif parisien a aussi dénoncé un supposé climat de négativité avant le huitième de finale de Ligue des champions contre le Borussia Dortmund.

Déjà bousculé à Nantes il y a cinq jours (2-1), le PSG a une nouvelle fois alterné le bon et le moins bon ce dimanche soir. D’abord en mode rouleau compresseur, le club de la capitale semblait se diriger vers une victoire tranquille contre l’OL au Parc des Princes, en clôture de la 24e journée de Ligue 1. Mais alors qu’ils menaient 3-0, les Parisiens ont montré un visage bien moins séduisant, laissant les Gones revenir à 3-2. Il a fallu attendre l’entrée en jeu d’Edinson Cavani et le 199e but parisien de l’attaquant uruguayen pour voir le leader du championnat tuer tout suspense (4-2).

Mais pour Leonardo, l’heure n’est pas à l’inquiétude. Après la rencontre, au micro de Canal+, le directeur sportif du PSG a tenu à balayer les critiques qui visent son club et à se montrer rassurant à l’approche du huitième de finale de Ligue des champions contre le Borussia Dortmund (sur RMC Sport le 18 février).

"On ne joue pas la vie ou la mort contre le Borussia"

"Le début de match et le début de seconde période ont été difficiles. On menait 3-0. On doit mieux protéger le résultat. Après le 3-2, on a réussi à créer beaucoup de situations. C’était Lyon de l’autre côté, une équipe qui peut te mettre en difficulté à n’importe quel moment. Les trois points sont importants. Avec le vent, les conditions n'étaient pas faciles", a réagi Leonardo, avant de dénoncer un supposé climat de négativité autour de son équipe. "J’ai pris un peu de recul ces dernières semaines. C’est le même "process". On commence à dire qu’on n’est pas prêts, que la Ligue 1 n’est pas au niveau pour préparer Paris à la Ligue des champions, que le club ne sait pas gérer ses stars. On a le droit d’être contents. L’équipe est première avec 12 points d’avance. On a fait cinq victoires et un nul en Ligue des champions", a insisté Leonardo.

"On a un effectif incroyable. Pourquoi avoir la préoccupation du huitième de finale de Ligue des champions? On ne joue pas la vie ou la mort contre le Borussia. L’équipe est prête. Si on gagne, c’est bien. Si on ne gagne pas, on continuera, Paris continuera de grandir. On doit sortir de cette situation. Lyon peut marquer deux buts, Dortmund aussi. Le Borussia est comme nous, avec des 4-3, des 3-2. On est tranquilles. Une négativité commence à sortir et à se créer, je n’aime pas. On doit sortir de ça. C’est pour la France, si on va en finale et qu’on gagne, ce sera bien pour tout le monde. Ce n’est pas interdit d’être content. Je suis heureux, on a une équipe et des joueurs formidables. Quelle équipe a des joueurs comme ça? On doit sortir de la négativité autour de l’équipe. On ne joue pas la vie et la mort. C’est un match et on espère le gagner", a-t-il appuyé. Une façon de mettre les points sur les i.

>> La Ligue des champions est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR