RMC Sport

PSG: le coup de gueule de Tuchel sur les horaires tardifs des matchs

Régulièrement remonté contre le calendrier, Thomas Tuchel l’est aussi contre les horaires des rencontres du PSG, très souvent disputées en soirée. L’entraîneur allemand a déploré ce fait pour ses joueurs et les supporters parisiens, notamment les plus jeunes.

Avec l’enchaînement des rencontres, Thomas Tuchel est amené à se présenter très régulièrement face à la presse, pour les conférences d’avant-match. Et l’entraîneur allemand a un thème qui lui est cher: le calendrier. A de nombreuses reprises cette saison, l’ancien entraîneur du Borussia Dortmund a déploré le trop grand nombre de matchs à disputer, les enchaînements trop rapprochés. Ce mardi, avant le déplacement à Monaco (mercredi, 21h) en match en retard de la 15e journée de Ligue 1, l’entraîneur est allé plus loin dans cette thématique.

>> PSG: revivez la conférence de presse de Tuchel et Kehrer

Son courroux du jour était provoqué par les horaires des rencontres. Tête de gondole du championnat de France pour les diffuseurs, le PSG évolue la plupart du temps en soirée. Ce qui occasionne des couchers tardifs pour les Parisiens, notamment lors des déplacements. Mais aussi des désagréments pour certains supporters, Tuchel pensant principalement aux enfants fans du PSG.

"C'est un sport pour les enfants"

"Pour moi, c’est trop tard. Dans l'école de mes filles, il y a beaucoup de jeunes supporters du PSG qui ne peuvent pas regarder les matchs. Ils sont de grands, grand supporters du PSG. Ils ont 10 ans, 8 ans, 6 ans, 11 ans… et ils ne peuvent jamais regarder un match parce que le lendemain, il y a école, a-t-il déploré. On joue toujours entre 9 et 11 heures. Les enfants, ce sont des grands fans. Prenez notre match de Coupe de France contre une équipe de sixième division (Linas-Monthléry). C’est pour qui ce match? Pour moi? C’est pour les familles de ces joueurs qui ont la possibilité de jouer contre le PSG. Mais leur famille ne peut pas venir car c’est 9 heures, c’est l’hiver… C’est fou, c’est trop. C’est un sport pour les enfants, pour la famille.

Pour les joueurs aussi, ils sont 'morts', ils ne dorment jamais. Bien dormir, c'est la meilleure chose pour récupérer." Un fait qui ne devrait pas s’améliorer pour Tuchel, le PSG étant programmé à 21h a minima lors des deux prochaines rencontres de L1, à Monaco puis à Lille.

MI avec Loïc Tanzi