RMC Sport

PSG: "Mbappé, il faut juste savoir où lui donner le ballon", estime Sarabia

Dans un entretien accordé à une agence de presse espagnole, l’attaquant Pablo Sarabia s’est épanché sur la qualité de vie parisienne et son adaptation à un club d’une dimension qu’il n’avait jamais connu auparavant. Et forcément, qui dit grand club, dit joueur stratosphérique. Cela tombe bien, car il a aussi parlé de Kylian Mbappé.

Pablo Sarabia est arrivé au PSG sur la pointe des pieds, sans trop bousculer ses habitudes, en prenant son temps, pour progresser à son rythme. Ce gaucher de 27 ans au toucher soyeux s’est vite imposé comme un joker de luxe au sein d’un effectif parisien qui n’avait pas ce profil typiquement espagnol, à l’aise des deux pieds, et très rapide dans l’exécution des gestes techniques, capable de lire le jeu et le déplacement de ses partenaires.

Six mois après son arrivée dans la capitale, l’attaquant de côté (quatre buts et cinq passes décisives en vingt matches, toutes compétitions confondues) a établi un premier bilan en cette fin d’année 2019. Interrogé par Europa Press, une agence de presse espagnole, Pablo Sarabia a notamment évoqué son adaptation au jeu du Paris Saint-Germain et ses partenaires de l’attaque, dont l’attaquant français Kylian Mbappé.

Focalisé sur la Ligue des champions

"Comment joue-t-on avec Mbappé ? C’est assez simple, a-t-il déclaré. Il faut juste savoir où lui donner le ballon. Il est tellement rapide qu’il aura de toute façon l’avantage. C’est un vrai professionnel et un joueur fantastique, les chiffres le montrent. J’ai beaucoup à apprendre de joueurs comme lui ou Neymar. Le PSG m’a acheté 20 millions d’euros, ce qui est peu par rapport à eux. Mais je ne dois pas voir les choses ainsi, et plutôt considérer ma situation comme une opportunité."

Son voeu pour l'année 2020 à venir? Poursuivre une progression constante et continuer d’avancer le plus loin possible en Ligue des champions. "Je connais l’importance de cette compétition à Paris. Je sais ce que le PSG veut y faire, mais nous devons nous focaliser sur Dortmund et ne pas penser au-delà", a-t-il suggéré. 

QM