RMC Sport

PSG-Metz: "La défaite contre l’OM nous a motivés", assure Marquinhos

De retour à la compétition après son test négatif au Covid-19, Marquinhos a étrenné son nouveau brassard lors de la victoire à l’arrachée du PSG face à Metz, mercredi au Parc des Princes (1-0). A neuf contre onze. Avec l’envie de se racheter après le revers contre Marseille trois jours plus tôt.

Il avait déjà un peu endossé ce rôle durant le Final 8 de la Ligue des champions. Mais pas de manière officielle. Avec le départ de Thiago Silva à Chelsea, c’est désormais chose faite. Marquinhos est le nouveau capitaine du PSG. Un statut que le Brésilien a étrenné face à Metz, mercredi au Parc des Princes (1-0), en match en retard de la première journée de Ligue 1. De retour à la compétition après son test négatif au Covid-19, le taulier de 26 ans a participé à la victoire à l’arrachée face aux Grenats. A neuf contre onze après l’exclusion d’Abdou Diallo et la blessure au genou de Juan Bernat.

Avec un sentiment de satisfaction, malgré une prestation d’ensemble encore poussive. "Ça a été compliqué pour nous, a reconnu Marquinhos sur Téléfoot. Surtout en match de reprise. On aurait voulu débloquer le match plus facilement, mais au moins, l’état d’esprit était là jusqu’à la fin. Le plus important était vraiment la victoire puisqu’on a déjà deux défaites (à Lens et contre l’OM, ndlr). Un match nul en plus à la maison allait compliquer un petit peu les choses donc cette victoire était importante."

"Il fallait les trois points, qu’on joue bien ou pas"

Ce succès in-extremis permet aussi de relancer la machine après une défaite historique face aux Marseillais, trois jours plus tôt (0-1). Dans un contexte particulièrement houleux, avec cinq exclusions et de nombreuses polémiques. "Cela nous a plus motivés qu'autre chose, il faut toujours tirer des leçons, estime Marquinhos. Cela fait aussi mal car on a perdu des joueurs importants mais l'équipe qu'on avait sur le terrain contre Metz était une équipe très forte aussi. Il fallait se mettre dans la tête qu'on devait prendre les trois points car c'était le plus important. Qu’on joue bien ou pas".

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur