RMC Sport

PSG-OM: Villas-Boas juge "logiques" les sanctions

André Villas-Boas a estimé "logiques" les sanctions de la commission de discipline après le match PSG-OM. Dario Benedetto et Jordan Amavi ont notamment été suspendus côté marseillais.

Thomas Tuchel ne semblait mercredi pas apprécier la teneur des sanctions de la commission de discipline de la LFP après le sulfureux PSG-OM (0-1). Son homologue marseillais est apparu ce jeudi plus satisfait des décisions prises. "Pour moi c'est normal, la moitié de Kurzawa pour Amavi, c'est logique, c'est ce que j'attendais", a notamment estimé André Villas-Boas après la défaite contre Saint-Étienne (0-2), en match en retard de la 1ère journée de Ligue 1. Layvin Kurzawa a écopé de six matches pour des coups envers Jordan Amavi, suspendu lui trois matches pour avoir répliqué. Côté Marseillais toujours, Dario Benedetto a écopé d’un match de suspension, alors que l’affaire de racisme opposant Alvaro Gonzalez à Neymar a été mise en instruction.

Villas-Boas ne polémique pas sur les suspensions

Pour les autres sanctions, Villas-Boas n'avait "pas grand-chose à dire". Mais l’entraîneur phocéen est tout de même revenu sur l’expulsion de son attaquant argentin. AVB a rappelé que l’ancien joueur de Boca Juniors avait écopé d’un second carton jaune pour avoir "éloigné le ballon", une situation, non-sanctionnée ce jeudi, "qu’on a retrouvée trois fois contre Saint-Etienne", a-t-il indiqué. L’attaquant argentin pourra effectuer son retour dimanche face à Lille (21h), alors que Jordan Amavi devra attendre jusqu’à la 6e journée et un déplacement chez l’OL (le 4 octobre, 21h).

MI avec Florent Germain à Marseille