RMC Sport

PSG: "On ne peut pas se cacher", Mbappé analyse les problèmes de repli défensif des attaquants

Dans une interview accordée à Prime Video, Kylian Mbappé est revenu sur les difficultés que rencontre la défense du PSG cette saison avec, à l’origine de ses maux, un travail des attaquants jugé trop insuffisant à la perte du ballon. L’attaquant parisien entrevoit une solution.

C’est un constat qui accompagne souvent les performances du Paris Saint-Germain. A la perte du ballon, l’équipe est le plus souvent coupée en deux, avec des attaquants qui ne sont pas toujours friands du replacement défensif, tandis que les milieux de terrain font ce qu’ils peuvent pour colmater les brèches, balayant le terrain en long, en large et en travers pour compenser le travail qui n’est pas fait.

Mbappé: "Des choses qu'on doit trouver ensemble"

"Si on parle de City, je ne pense pas qu'on n'avait pas la volonté de se replacer, a expliqué Kylian Mbappé, lors d’une interview à Prime Video. Après on était dans une configuration où on était harcelés. On était dans notre camp, on a joué les coups à trois parce qu'on n'avait pas la maîtrise. A partir de là, on avait 70m pour faire des contre-attaques... c'est sûr qu'à certains moments, on ne sera pas là en défense."

Conscient de la tâche qui leur incombe en qualité de premier rideau, avec Neymar et Lionel Messi, voire Di Maria, Kylian Mbappé l’affirme, "on ne peut pas se cacher": "On assume ça. Il faut qu'on crée quelque chose pour qu'on ne soit pas décollés du collectif, défensivement et offensivement. Si Messi ou Neymar doit revenir dans ses 60m pour toucher le ballon, c'est sûr qu'on va être décrochés. Ce sont des choses qu'on doit trouver tous ensemble mais bien sûr que nous, on doit y mettre du nôtre."

Mbappé: "J'ai appris un nouveau football"

Paris doit-il changer de système de jeu, et passer à trois défenseurs centraux derrière, ce que certains appellent de leurs voeux? Kylian Mbappé semble l’insinuer, mais cela pourrait aussi vouloir dire, pour l’attaquant de Bondy, renoncer à la profondeur. L’occasion pour le champion d’ajouter une corde supplémentaire à son arc, lui qui dit avoir "appris un nouveau football" depuis qu’il évolue sous le maillot du Paris Saint-Germain.

"J’ai commencé dans un football de transition avec Monaco, c'était Aquaboulevard, tout le monde nous laissait limite marquer, rappelle-t-il. Je suis arrivé à Paris, c'est fini, tous les week-end c'est du 5-3-2, personne ne vient nous chercher et met le bus. J'ai commencé à droite, je n'avais jamais joué à droite, j'ai appris un nouveau football, un nouveau statut. Tu apprends dans un vestiaire avec des stars internationales, des gens qui ont tout gagné. On t'a acheté cher, c'est pour autre chose que faire le 9 et demi mais j'ai réussi à m'en sortir. C'est aussi un message aux jeunes. Aujourd'hui on te demande d'être prêt aussi, pas juste de te développer."

QM