RMC Sport

PSG: Quel rôle joue Neymar dans la Casa de Papel

Neymar a annoncé mardi qu’il avait joué dans la saison 3 de la série espagnole à succès, la Casa de Papel. L’attaquant brésilien du PSG fait bien deux apparitions dans une version mise à jour par Netflix plus d’un mois après la sortie.

Pendant que les dirigeants du PSG et du Barça discutaient de son transfert, Neymar a surpris tout le monde en publiant un message sur son compte Twitter, annonçant sa participation à la saison 3 de la Casa de Papel, mardi. Grand fan de la série, il avait déjà porté le célèbre masque de Dali le 2 novembre 2018 avant un match face à Lille au Parc des Princes. Mais cette fois, il y a participé comme acteur. Pourtant, personne n’avait jusq’alors remarqué sa présence alors que la saison 3 est en ligne depuis le 19 juillet. La plateforme a donc mis à jour la dernière version des épisodes où apparaît bien l’actuel attaquant du PSG.

-
- © -
-
- © -

Ce dernier y fait deux brèves apparitions dans les épisodes 6 et 8. Il campe le rôle d’un moine, prénommé Joao, dans l’abbaye où "Berlin" et "Le professeur" fomentent le braquage qui tient en haleine les téléspectateurs lors de cette dernière saison. Dans sa première apparition, il répond simplement à une question de Berlin: "Comment se passent les chants grégoriens?". "A merveille, monsieur Andres", rétorque le Brésilien. 

"Je n’aime ni le football, ni la fête"

Il se montre un peu plus prolixe lors de sa seconde scène en ouverture du 8e et dernier épisode. Il remet d’abord une bouteille de limoncello à Berlin qui lui demande d’où il vient. "De Sao Paulo", répond-il comme c’est le cas dans sa vraie vie puisqu’il est né à Mogi das Cruzes, dans l’Etat de Sao Paulo. Il rebondit ensuite sur une tirade de son interlocuteur au sujet de la beauté du Brésil et de son football. "Je n’aime ni le football, ni la fête", lui répond alors Neymar (alias Joao), dans un clin d’œil aux reproches qui lui sont récemment formulés sur sa vie extrasportive.

-
- © -
-
- © -
-
- © -

"A la Coupe du monde, je prie toujours pour notre sélection", conclut-il. Il n’est pas question du Barça même s’il avait accompagné sa vidéo Twitter du hashtag "nouveau transfert". A défaut de jouer sur le terrain, Neymar le fait donc derrière les caméras.

NC