RMC Sport

PSG: Tuchel enterre (définitivement?) le système à quatre attaquants

Thomas Tuchel s’est présenté face aux médias ce samedi à la veille du déplacement du PSG à Monaco lors du choc de la 15e journée de Ligue 1. L’entraîneur allemand a expliqué qu’il n’était pas convaincu par le système avec quatre joueurs offensifs.

On se demandait comment Thomas Tuchel allait gérer les retours de blessures de Neymar et Edinson Cavani. Dos au mur contre le Real Madrid en Ligue des champions, le technicien allemand s’est résolu à aligner quatre joueurs offensifs en deuxième période pour arracher le nul au Bernabéu (2-2).

Si le pari s’est avéré payant, l’entraîneur du PSG ne devrait pas bouleverser ses habitudes tactiques en Ligue 1 et certainement pas contre Monaco ce dimanche soir (21h) lors du choc de la quinzième journée.

Deux milieux trop exposés

Interrogé en conférence de presse sur la possibilité d’aligner un quatuor offensif avec Mbappé, Neymar, Di Maria et Icardi, l’ancien patron du Borussia Dortmund s’est montré assez ferme. Selon Thomas Tuchel, un tel système de jeu n’est pas viable pour le PSG aussi bien en Ligue des champions qu’en championnat.

"Vous demanderez à Marco Verratti et à Marquinhos si c'est intéressant de courir à deux au milieu quand on joue avec quatre joueurs devant, a ironisé l’entraîneur parisien face aux médias ce samedi. Ce n'est pas un système assez équilibré selon moi pour jouer au haut-niveau. Je dois admettre que c'était risqué et je suis content du nul décroché à Madrid mais c'était trop déséquilibré."

Tuchel: "Impossible de gagner en Ligue 1 avec quatre attaquants"

Face aux équipes de Ligue 1 habituées à défendre en bloc, et à jouer des coudes, l’entraîneur du PSG a également estimé qu’il fallait du répondant dans l’entrejeu. Pour une question de rythme, de fluidité et surtout d’équilibre, on ne devrait pas revoir le PSG évoluer avec quatre joueurs offensifs de sitôt. "Il y a des décisions difficiles à prendre mais je dois assurer l'équilibre de mon équipe, a poursuivi Thomas Tuchel à la veille du déplacement à Monaco. Je ne sais pas si on peut gagner un match en Ligue 1 avec quatre, cinq ou six attaquants. Je ne crois pas, ce n'est pas possible."

En Principauté, Thomas Tuchel et le PSG risquent bien de se frotter à un milieu de terrain de haut niveau. Hors de question donc de déplumer l’entrejeu des Franciliens. Le 4-3-3 de Thomas Tuchel a de beaux jours devant lui. Et ce n’est pas le forfait de Marco Verratti ce dimanche qui changera la donne.

Jean-Guy Lebreton avec Sarah Griffon