RMC Sport

PSG: Tuchel explique le rôle d’Icardi sur le terrain

Le PSG reçoit Angers ce samedi (17h30), pour le choc de la 9e journée de Ligue 1. Privé de Kylian Mbappé face au 2e du classement, Thomas Tuchel devrait aligner Mauro Icardi en pointe. En conférence de presse, l’entraîneur allemand a précisé ce qu’il attendait de son buteur.

En panne d’efficacité, le PSG se contente du minimum en Ligue 1 ces dernières semaines. Lors des quatre derniers matchs des Franciliens, seul Neymar a réussi à marquer pour offrir des succès à l’arrachée contre Bordeaux, Lyon ou encore Strasbourg. Dans un secteur offensif amputé de plusieurs cadres depuis le début de saison, Thomas Tuchel compte énormément sur Mauro Icardi.

En l’absence de Kylian Mbappé, toujours gêné par une blessure à la cuisse, l’attaquant argentin évoluera en pointe ce samedi contre Angers (17h30). Quatre jours après avoir débloqué son compteur face à Galatasaray (0-1) en Ligue des champions, l’ancien capitaine de l’Inter tentera de marquer son premier but en Ligue 1.

Et cela tombe bien puisque c’est exactement ce qu’attend Thomas Tuchel de lui. "S’il ne décroche pas, cela peut aussi nous aider car cela ouvre des espaces en attaque, a expliqué l’entraîneur parisien à la veille du duel contre le Sco. Mauro (Icardi) aime jouer comme ça et selon moi, c’est un joueur utile dans le dernier contact (la finition, ndlr) comme à Istanbul. C’est une qualité d’être là pour faire la première touche ou de marquer le but."

Tuchel: "Icardi a besoin d’un peu de temps, il doit s’adapter"

Et le technicien allemand n’a pas manqué de rappeler la qualité des premières sorties de Mauro Icardi sous le maillot du PSG. Impliqué sur le but victorieux face à Strasbourg, l’Argentin a également multiplié les courses face au Real Madrid. Le tout s’en avoir de vrais automatismes avec ses partenaires. "Il faut aussi rappeler qu’il a besoin d’un peu de temps. Il doit s’adapter et n’a pas encore fait beaucoup d’entraînements avec nous, n’a pas manqué de rappeler Thomas Tuchel. Il a beaucoup travaillé. C’était très important et cela donne beaucoup de confiance ainsi que de la stabilité à l’équipe."

Jean-Guy Lebreton avec Loic Tanzi