RMC Sport

PSG: Tuchel jouera son poste lors du retour contre Leipzig, d'après les infos de Rothen

Au micro de RMC, Jérôme Rothen affirme savoir que l'avenir de Thomas Tuchel se jouera lors de la réception du RB Leipzig au Parc des Princes. Le consultant assure aussi que le poste de Leonardo est également menacé.

Après le nouveau camouflet en Ligue des champions du PSG à Leipzig (2-1), tous les regards sont tournés vers Thomas Tuchel. L'entraîneur allemand paraît plus que jamais fragilisé dans sa dernière année de contrat. Mais selon Jérôme Rothen, qui a assuré ce vendredi avoir des informations sur les réflexions menées au sein du club, aucune décision ne devrait être prise dans les prochains jours. "Il ne se passera rien pendant la trêve internationale", a affirmé le consultant au micro de Rothen Régale sur RMC.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Le coach demeure néanmoins sur la sellette. "Thomas Tuchel a beau avoir des soutiens à Doha, la question se pose. Mais il a encore des soutiens, tout comme Leonardo. Son avenir se jouera sur le match retour contre Leipzig (prévu le 24 novembre, ndlr)", a développé Jérôme Rothen, certain que le propriétaire qatari s'interroge aussi sur la direction sportive.

Des "interrogations" sur Leonardo

"On parle beaucoup de Thomas Tuchel, mais Leonardo... Il y a de vraies interrogations et de vraies erreurs, depuis qu'il est arrivé. C'est à lui de les assumer", a poursuivi le membre de la Dream Team RMC Sport.

"Qu'il amène de la rigueur, ait changé certaines choses dans le vestiaire au niveau de l'image, pas de problème. Mais quand t'investis sur un directeur sportif comme lui, il doit avoir un réseau et faire sauter les joueurs en fin de cycle. (...) Dans le recrutement, tous les joueurs arrivés aujourd'hui ne sont pas des trouvailles de Leonardo. Ce sont plutôt les agents qui ont proposé untel ou untel. Il a saisi les opportunités", a conclu Jérôme Rothen, précisant pour finir qu'un échec samedi contre le Stade Rennais (21h00) risquait toutefois de chambouler les plans. 

JA