RMC Sport

PSG: "Un groupe incroyable", Icardi loue l’état d’esprit du vestiaire parisien

L’attaquant argentin Mauro Icardi, interrogé par beIN Sports, a évoqué, entre autres sujets, l’ambiance saine qui existe au sein du vestiaire du Paris Saint-Germain, comme en dehors où les joueurs, comme on avait pu le constater, ont plaisir à se retrouver.

Mauro Icardi n’est pas verni. Alors qu’il enchaînait les titularisations depuis le début de saison, l’attaquant argentin soigne une lésion du ligament latéral interne du genou gauche qui va l’empêcher de jouer contre Manchester United en Ligue des champions. La tuile. Pas de quoi troubler sa quiétude cependant, lui qui pense avoir trouvé le parfait point d’équilibre entre sa vie personnelle et son métier de footballeur professionnel à Paris.

"Dès que je suis arrivé je me suis bien adapté, a-t-il assuré au micro de beIN Sports. L’an dernier avec ma famille ça a été une année de transition. Car ma femme était restée en Italie avec les enfants qui avaient école. On ne savait pas si j’allais rester à Paris ou non car j’étais prêté au club. Une année faite d’allers et retours mais cette année on a décidé de tout ramener et démarrer une nouvelle vie ici. Je suis très content et bien adapté."

L'importance des moments partagés en dehors du terrain

Sur le terrain, Icardi a semblé un peu perdu dans le jeu du PSG. L'Argentin a traversé une longue période sèche en fin de saison dernière, laquelle aurait pu questionner son avenir à court terme dans la capitale. Il a heureusement retrouvé le chemin des filets contre Reims (2-0) avec un doublé, ce qui est une première bonne nouvelle pour lui, qui ne vit que par le but. L’intéressé n’a en plus jamais remis en question son choix malgré les difficultés qu’il a pu rencontrer. Le plaisir d’évoluer avec ses coéquipiers à l’entraînement comme en dehors du centre sportif lui tiennent encore aujourd'hui trop à coeur.

"C’est spectaculaire de jouer avec des joueurs de ce niveau, a-t-il dit. Ce sont des joueurs importants dans le monde du football. C’est un plaisir et un honneur de jouer avec eux. Dans le vestiaire, en tant que personne, j’ai toujours dit en arrivant à Paris qu’il y avait un groupe très uni, un groupe incroyable, spectaculaire, ça se ressent sur le terrain mais aussi en dehors, on partage des moments ensemble, des dîners, des barbecues argentins qu’on prépare et c’est ce qui t’apporte en fin de semaine, quand le match arrive, une unité dans l’équipe. Tu l’as aussi en dehors des terrains."

Une passion surprenante pour... les billes

Avant de taper dans un ballon, plus jeune, Mauro Icardi jouait aux billes à l’école, un jeu qui était encore très courant à l’époque. Mais plus maintenant. "Ah oui les billes ! J’ai toujours aimé ça, s’est-il remémoré dans un immense éclat de rire. C’était ma vraie passion quand j’étais jeune. Aujourd’hui ça fait bizarre de dire ça, ce n'est plus pareil. Aujourd’hui, je vois avec mes enfants, ils jouent plus avec l’Ipad, la Playstation. Mais nous quand on était jeunes on jouait avec les billes. Cela fait bizarre aujourd’hui."

QM