RMC Sport

Rennes: ce que le club risque pour l'annulation de son point presse obligatoire

Christian Gourcuff

Christian Gourcuff - AFP

Le Stade Rennais n'a pas tenu la conférence de presse obligatoire d'avant-match prévue ce jeudi. Un manquement qui pourrait lui valoir des sanctions.

Le Stade Rennais prépare sa réception de Lille samedi en faisant la politique de l'autruche. Depuis mardi et jusqu'au match de la 10e journée de Ligue 1, le club breton s'entraîne à huis-clos. Le club a aussi décidé d'annuler la conférence de presse d'avant-match prévue ce jeudi midi. Une décision du président René Ruello qui pourrait valoir des sanctions.

A lire aussi >> Rennes: des contacts avec des Chinois pour une vente?

Sanctions floues

Selon les termes de la convention entre les médias, les clubs et la Ligue de football professionnel, "chaque club tiendra au minimum une conférence de presse obligatoire deux jours ou la veille de chaque match de Ligue 1, Ligue 2 ou de Coupe de la Ligue". Mais comme annoncé mercredi par le Stade Rennais, son entraîneur Christian Gourcuff ne s'est pas présenté devant la presse avec un joueur ce jeudi.

Après avoir demandé à la LFP de faire respecter la convention précédemment citée, l'Union des journalistes de sport en France (UJSF) a entamé une procédure qui pourrait aboutir à des sanctions contre le Stade Rennais. La LFP va saisir la commission des compétitions qui doit ensuite prendre acte du défaut de conférence de presse d'avant-match. Selon l'UJSF, il n'y a aucun barème de sanctions pour ce type de manquements, qui ne serait jamais survenue dans le passé.

Simple remontrance?

Il est déjà arrivé que des entraîneurs sèchent des conférences de presse d'après-match cependant. Les clubs en question s'en étaient alors tirés avec une simple remontrance. Visibles lors de ces différents points presse sur les panneaux derrière les membres des clubs désignés pour s'exprimer, les sponsors pourraient râler.

Quinzième de Ligue 1, le Stade Rennais traverse une crise sur le terrain mais aussi en coulisses. Alors que le départ de René Ruello avait été fortement pressenti, le nom d'Olivier Létang circulant même pour le remplacer, le président rennais avait finalement été confirmé. En début de semaine, le doute planait également sur le maintien de Christian Gourcuff.

VIDEO - Rennes : Retournement de situation

ADS (avec XG)