RMC Sport

Rennes: les raisons de l'éviction de Létang

Olivier Létang a été débarqué de son poste de président délégué du Stade Rennais ce vendredi. Cette décision, prise de longue date par l'actionnaire François-Henri Pinault, s'explique par des critiques sur la gestion du club au quotidien et les relations très fraîches entre le dirigeant et son entraîneur Julien Stéphan, selon nos informations.

Les raisons sont multiples. Olivier Létang a été démis ce vendredi de ses fonctions de président délégué du Stade Rennais, à la surprise générale. L'ancien directeur sportif du Paris Saint-Germain a pris connaissance de cette décision le jour-même et a lui-même été très surpris. Il s'avère cependant, selon les informations de RMC Sport, que ce choix de l'actionnaire François-Henri Pinault ait été entériné plusieurs semaines auparavant, plus précisément à la fin du mois de décembre.

La tension entre l'entraîneur Julien Stéphan et Olivier Létang a pesé. Elle est forte depuis quelques mois et les deux hommes se parlent à peine depuis la fin du mercato d'été 2019. Le coach est pourtant considéré comme l'homme qui a amené la Coupe de France, et la famille Pinault lui sera toujours redevable d'avoir mis un terme à la disette de titres qui aura duré près d'un demi-siècle.

Un management critiqué, un mercato à préparer

Olivier Létang paie aussi l'ambiance médiocre en interne, avec de nombreux départs de salariés, des arrêts de travail et un management jugé un peu rugueux. Certains considèrent qu'il avait parfois tendance à se prendre pour l'actionnaire, alors qu'il n'était que président délégué.

Si le timing peut paraître surprenant, il répond toutefois à une certaine logique. Ce départ survient le 7 février, soit une semaine après la fin du mercato hivernal avec la signature de Steven Nzonzi. Au sein du club, Olivier Létang faisait office de responsable du recrutement depuis le départ de Jean-Luc Buisine. Son travail était ainsi terminé et il était désormais nécessaire de se pencher sur le mercato d'été. Il s'agissait donc de remettre en place une équipe au plus vite, qui est peut-être déjà dans les startings blocks.

JA avec Pierre-Yves Leroux