RMC Sport

Rennes: Létang défend Stéphan après la défaite contre Reims

Battu dimanche par Reims (1-0) et désormais sur une série de huit matchs sans victoire, le Stade Rennais n'y arrive plus. Mais Olivier Létang garde confiance en Julien Stéphan et se dit convaincu que son équipe va rapidement rectifier le tir.

Il peut compter sur le soutien de son président. Après la défaite du Stade Rennais ce dimanche face à Reims (1-0), Julien Stéphan a été défendu par Olivier Létang. "J’ai pris la parole dans le vestiaire après le match auprès des joueurs. Je leur ai dit qu’on traversait une période difficile. En termes de résultats, ce n’est pas évident. Malgré cela, je garde une très grande confiance. Je suis convaincu qu’on va avoir ce fameux déclic qui nous permettra de décoller et qu’on va y arriver. On a un coach de grande qualité, un staff qui travaille très bien et un effectif de qualité. J’ai redit aux joueurs qu’il fallait rester unis et solidaires. Ce n’est que tous ensemble qu’on fera basculer les choses dans le bon sens", a expliqué en zone mixte le président du club breton, qui a pleinement confiance en Stéphan.

"C’est mieux d’être transparent. Si on a une bonne relation et qu’on croit en les gens, c’est normal de le dire. Je ne vois pas pourquoi je ne le dirai pas. Je suis certain qu’on va y arriver tous ensemble. J’insiste là-dessus", a-t-il appuyé.

Létang défend le mercato

Létang a également expliqué qu’il n’avait pas de regrets concernant le dernier mercato estival, qui a vu de nombreux joueurs faire leurs valises comme Mexer, Ramy Bensebaini, Benjamin André, Hatem Ben Arfa ou encore Ismaïla Sarr. "Marseille a fait une finale de Ligue Europa et n’a rien changé derrière. Comment a été la saison suivante ? Il n’y a pas de vérité. On a gardé l’âme de cette équipe. Si vous prenez le match de ce soir, il y a des joueurs qui ne sont pas des recrues et qui n’ont pas eu un niveau qui est celui qu’on attend. Ça va se faire avec le travail", a-t-il réagi.

Sur une série de huit matchs sans victoire, le Stade Rennais pointe à la dixième place du classement avec douze points au compteur.

RR avec Xavier Grimault