RMC Sport

Rennes-Lille: Garibian réfute les accusations de grenier après sa charge contre l'arbitre

Patron de l'arbitrage français, Pascal Garibian a réagi avec véhémence aux accusations de Clément Grenier après la rencontre entre Rennes et Lille ce dimanche en Ligue 1. Le milieu de terrain avait assuré qu'Eric Wattellier, arbitre de la partie, avait "mal parlé" aux joueurs de l'équipe bretonne.

Clément Grenier n'a pas hésité à se montrer très critique ce dimanche à l'encontre d'Eric Wattellier (33 ans), arbitre de la rencontre perdue par Rennes en Ligue 1 face à Lille (0-1). Après la partie, le milieu de l'équipe bretonne n'avait pas caché sa frustration.

"L'agacement n'est pas sur notre jeu, il est par rapport à l'arbitre, avait lâché Clément Grenier. Il parle mal, il dit des choses agressives durant la rencontre, même si nous on est dans notre match. Il me dit pendant tout le match qu'il arbitrera contre nous. C'est un peu décevant mais il ne faut pas s'arrêter là-dessus."

"Toutes les communications sont enregistrées"

Des accusations rejetées en bloc ce mardi par Pascal Garibian, patron de l'arbitrage français. "Je peux vous affirmer qu'à aucun moment, M. Wattellier n'a manqué de respect à M. Grenier ou à tout autre joueur. Évidemment, il n'a jamais dit qu'il allait siffler tout le match contre Rennes, affirme Garibian dans un entretien pour L'Equipe. Je peux vous dire aussi que toutes les communications sont enregistrées, on peut produire les bandes si nécessaire ou fournir aux instances compétentes, la Commission de discipline ou le Conseil national de l'éthique, s'il se saisit des déclarations de Clément Grenier."

En conférence de presse, Julien Stéphan avait confié qu'il n'y avait "aucune raison de ne pas croire Clément Grenier" après ses propos vis-à-vis de l'arbitrage. Pascal Garibian se trouvait lui au cours de la rencontre au centre de visionnage des arbitres, suivant l'ensemble de la partie entre Rennes et Lille.

GL