RMC Sport

Rennes-Metz: les éclairs de Ntep, le potentiel de Sarr… les tops et les flops de Rennes-Metz

-

- - -

Le Stade Rennais l’a emporté face au FC Metz ce dimanche lors de la 11e journée de Ligue 1 (1-0). Après une première période ennuyeuse, les Bretons ont fait la différence grâce aux accélérations de Paul-Georges Ntep. Ils sont au pied du podium.

TOPS

Rennes tient la cadence

Le Stade Rennais n’a pas franchement flambé dans cette rencontre. Mais sa montée en puissance en deuxième période a suffi à assurer l’essentiel. En s’imposant 1-0 face à Metz, le club breton remonte à la 5e place du classement, à égalité de points avec Guingamp. A trois unités de Monaco et du PSG. De quoi nourrir de sérieuses ambitions. Surtout si les Bretons, toujours aussi solides à domicile, élèvent leur niveau de jeu.

Ntep a pris feu

Après une première période assez quelconque, Paul-Georges Ntep a passé la vitesse supérieure au retour des vestiaires. L’ailier de 24 ans a fait parler son explosivité et sa qualité de dribble pour faire sauter le verrou messin. C’est lui qui offre le but de la victoire à Wesley Saïd d’un centre parfait dans la surface (56e). Ses rushs peuvent mettre à mal n’importe quelle défense. Dommage qu’ils soient si rares.

>> Rennes : en fin de contrat, Ntep apprécie l'Allemagne

Nguette et Sarr ont du talent

Si Metz ne s’est pas montré très dangereux au Roazhon Park, ce n’est pas de la faute de ces deux-là. Du haut de ses 18 ans, Ismaïla Sarr a fait parler son insouciance et ses qualités de percussion sur l’aile droite. Le milieu de terrain, déjà international sénégalais, aurait même pu trouver la faille, mais ses tentatives n’ont pas abouti (53e, 71e). Opa Nguette a lui profiter de la fin d’après-midi pour afficher son aisance technique côté gauche. Sa somptueuse roulette sur Sanjin Prcic (19e) a déjà fait le tour des réseaux sociaux.

>> Tous les résultats de Ligue 1

FLOPS

Le fantôme de Grosicki

Kamil Grosicki peut parfois être un joueur décisif. Mais ça lui arrive aussi de passer complètement à côté de son sujet. Le milieu de terrain du Stade Rennais l’a rappelé lors de ce match face aux Grenats. Incapable de créer le moindre danger, l’international polonais a raté quasiment tout ce qu’il a tenté. Un jour sans qui s’est conclu dès la 64e lorsque Christian Gourcuff a décidé d’abréger ses souffrances en lançant Mouctar Diakhaby.

Le manque d’ambition de Metz

Le Roazhon Park est un stade hostile cette saison. Rennes y est particulièrement difficile à manœuvrer. Mais ce dimanche, en Ille-et-Vilaine, il y avait la place de ramener quelque chose. Les Messins s’en rendront sans doute compte en revoyant la rencontre en vidéo. Ils constateront alors leur manque d’initiatives et de prises de risque face à des hôtes sans grande inspiration. Avec un Mevlüt Erding affûté depuis le début de la saison, c’était pourtant l’occasion. Dommage…

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur