RMC Sport

Riolo: "Le podium est en place..."

Daniel Riolo

Daniel Riolo - RMC Sport

Retour sur le choc de la J18 de Ligue 1, OL\/OM...

C’était donc le match des "challengers". Il y a une forme de suprématie recherchée entre ces deux clubs. Et on avait très envie de voir ça. J’avais néanmoins une crainte, que justement, les deux équipes se craignent trop.

>> OL-OM, revivez le film du match (2-0)

Mais les impressions sont vite effacées. Le but de Fekir dès la 6è grâce à une énorme boulette de Mandanda change le match. L’OL, qui aime contrer, recule naturellement et laisse l’initiative à l’OM. C’est dangereux car forcément l’OM se crée des occasions. Tout s’organise autour de Luiz Gustavo évidemment et peu à peu la pression marseillaise est claire.

>> OM: une demande à la LFP pour faire retirer le carton d'Amavi

Le souci, je m’acharne, il paraît, c’est le rythme que met Payet quand l’OM a le ballon. Pour tirer les coups-francs, ça va, mais sinon...

L’OL a vraiment fait le minimum et on ne sait pas bien si c’est le but marqué vite qui a poussé l’équipe à reculer autant, ou si c’est la pression de l’OM qui a œuvré ! En tout cas, à la fin de la première période, Fekir dit les choses sans se cacher: "on a fait n’importe quoi, il faut qu’on revienne pour faire autre chose. Si on continue comme ça, on va finir par prendre un but."

>> OM: "C'est facile de dire que j'ai pris la grosse tête", s'agace Lopez

Mariano fait une excellente saison

Sans maîtrise, sans jeu, l’OL a juste profité de son but en gérant mal cette avance. A l’inverse, le but a retiré tout casse-tête à l’OM qui a dû prendre le jeu en main et attaquer. L’OL reprend mieux en s’installant dans le camp de Marseille. Et comme en première période, en faisant peu mais vite, Lyon marque. Après la boulette de Mandanda, on a le marquage cadeau des défenseurs. Mariano est bien seul, trop seul dans les 5,50 pour mettre sa tête !

La détermination de ce joueur est vraiment évidente. Dans une L1 ou on a Cavani et Falcao en stars internationales au poste, Mariano fait une excellente première partie de saison.

A 2/0, cette fois, Lyon ne recule pas en mettant le bloc devant sa surface comme en première période. Rudi Garcia réplique en mettant Mitroglou à la place d’Ocampos. 442, voire 424, l’OM prend logiquement des risques. Le petit Lopez entre lui pour Zambo Anguissa. Le souci pour l’OM c’est que l’OL ne veut plus subir. Plus compact et plus dangereux avec le ballon, l’OL empêche Marseille de faire le jeu. Il n’y a plus d’espace.

Le podium est en place

Garcia change encore. Sanson à la place de Germain. c’est de nouveau un 4231 mais avec d’autres hommes. L’homme à sortir c’était peut-être Payet non ? Et celui à mettre dès le début, Sanson !

Dans cette seconde période, l’OM n’a finalement pas su ni pu inverser la tendance. Il a peu à peu manqué trop de choses, de la vitesse, de la justesse technique. Mais il peut y avoir de la frustration. Perdre sur but cadeau, sur un autre suite à un laxisme défensif évident... Il n’y a pas beaucoup d’écart entre ces deux équipes. Il y a plus de qualité technique à l’OL, mais ça ne s’est pas forcément vu sur ce match. L’OM a souffert des manques de ses joueurs forts. Payet on est habitué, Thauvin moins. PSG, ASM, OL... le podium est en place. Je ne serais pas surpris de le voir comme ça en mai... 

Daniel Riolo