RMC Sport

Riolo: "NKoudou porte l’OM !"

-

- - -

Retour sur le début de la 24e journée de Ligue 1.

Voir l’OM, c’est comme rendre visite à un ami malade à l’hosto. Un pote mal en point qui avant était fringuant, mais on sait bien plus quand. Son état est moyen, trop moyen. Parfois, c’est pire. Mais quand on le sort un peu à l’extérieur, parfois il respire un peu et va mieux. Ça tombe bien, l’OM était en promenade à Montpellier. Là où un nouveau médecin vient d’arriver. Là où l’effet nouveau coach (Hantz) doit perdurer.

Avec deux malades, forcément, il ne fallait pas s’attendre à un gros match. En fait, c’était pire. Pas une occasion en première période. Les joueurs trottinent et affichent tous un niveau affligeant. C’est presque drôle le « Michel Comedy Club ». A l’image du coup franc de Sarr qui a flingué 3 pigeons avant d’atterrir place de la Comédie.

En seconde période, l’entrée de Thauvin fait office d’attraction. Il va marquer, c’est certain. Il faut que ça continue à être drôle ce match. Les supporters de l’OM présents scandent son nom. Oui, les mêmes qui lui crachaient à la tronche la saison dernière. Le désespoir pousse à tout.

Sur l’échelle de la médiocrité, c’est mieux en seconde période. L’OM est au-dessus de son adversaire et marque. C’est encore une fois le « Jésus » de l’OM, NKoudou, qui plante ! Le pauvre Thauvin prend un rouge. C’est terrible et, il faut bien l’avouer, presque drôle en même temps. L’OM tient son succès à l’extérieur. Encore une fois, on va espérer, envisager un nouveau départ.

Un peu avant, Monaco a conforté sa deuxième place en battant Bastia (2-0). La raclée d’Angers est déjà oubliée. De toute façon, on oublie tout quand il s’agit de Monaco. On enregistre les résultats.

Daniel Riolo Journaliste