RMC Sport

Montpellier-OM : Marseille fait encore le coup à l’extérieur

L’OM a confirmé ses bonnes dispositions hors de ses bases en allant s’imposer ce mardi sur la pelouse de Montpellier (0-1) grâce à un but de George-Kévin Nkoudou. Marseille grimpe provisoirement à la 6e place du classement. Entré à l’heure de jeu, Florian Thauvin n’aura passé que dix minutes sur la pelouse, expulsé pour un tacle mal maîtrisé.

LES TOPS

Le coaching de Michel

Sans faire injure aux 22 acteurs, la première période nous avait laissés sur notre faim. D’ordinaire si fringuant à l’extérieur, Marseille, malgré une possession supérieure, ne se créait aucune situation. En témoigne cette statistique étonnante : aucun ballon touché dans la surface adverse durant les 45 premières minutes. En recomposant totalement sa ligne d’attaque à l’heure de jeu (entrées conjointes de Florian Thauvin et Romain Alessandrini aux places de Bouna Sarr et Antoine Rabillard), Michel a dynamisé la rencontre. Un choix récompensé quelques minutes plus tard par le but de George-Kévin Nkoudou, qui offre à l’OM sa huitième victoire de la saison (la sixième à l’extérieur !), synonyme de sixième place provisoire au classement.

George-Kévin Nkoudou

A cinq jours de la réception du PSG, son but fait énormément de bien à l’OM. Effacé en première période, George-Kévin Nkoudou a davantage provoqué après la pause, sans trop de succès d’abord, mais il a suffi d’une fois. A la suite d’une combinaison avec Romain Alessandrini, l’ancien Nantais ajuste parfaitement Laurent Pionnier pour inscrire son quatrième but en Ligue 1 cette saison.

Jonas Martin

Il a été l’un des hommes les plus en vue du milieu de terrain héraultais. Très actif à la récupération, propre dans ses transmissions et ses enchainements techniques, Jonas Martin s’est beaucoup projeté. Sa frappe cadrée de la 24e minute a été l’un des éclairs de la première période. Il a néanmoins baissé de pied après la pause.

LES FLOPS

Bouna Sarr (OM)

Il va vite, mais ce mardi soir, la qualité technique et les inspirations avaient déserté son aile. S’il a fait preuve d’une belle envie, Bouna Sarr a tout raté ou presque balle au pied, à l’image d’un coup franc aux 30 mètres expédié dans les nuages.

La paire Yatabaré-Camara

La paire d’attaque montpelliéraine à nouveau alignée par Frédéric Hantz après le feu d’artifice d’Ajaccio (0-4), samedi, a cette fois marqué le pas. Rarement servis dans de bonnes conditions, Souleymane Camara et Mustapha Yatabaré n’ont jamais inquiété Steve Mandanda.

Florian Thauvin

Dix minutes et puis s’en va… Entré sur la pelouse à la 59e à la place de Bouna Sarr, Florian Thauvin l’a quittée dix minutes plus tard suite à un tacle non maitrisé sur Vitorino Hilton sanctionné d’un carton rouge. Dommage car l’ailier avait montré des dispositions plutôt intéressantes. Mais cet engagement a viré à l’excès.

la rédaction