RMC Sport

Saint-Etienne assure que Ruffier n’est pas "mis à l’écart"

L’AS Saint-Etienne a fait le point ce lundi sur la situation de Stéphane Ruffier. En assurant que la commission juridique de la LFP l’avait débouté concernant les sanctions internes dont il a écopé en juillet dernier. Les Verts précisent que leur gardien de 33 ans, sur lequel ne compte plus Claude Puel, fait toujours partie du groupe professionnel.

Stéphane Ruffier n’a pas été totalement entendu. Dans un communiqué publié ce lundi, l’AS Saint-Etienne explique que son gardien a été débouté par la commission juridique de la LFP concernant les sanctions internes qui lui ont été infligées en juillet dernier.

Après avoir refusé de s’entraîner, le portier de 34 ans avait écopé d’une mise à pied, assortie de six jours de retenue sur son salaire. La commission juridique a en revanche exhorté les Verts à "réintégrer" Stéphane Ruffier. Une exigence "étonnante" pour le club du Forez, qui affirme que l’ancien rempart de Monaco "n’a jamais été mis à l’écart".

"Le club entend réaffirmer que le joueur bénéficie, dans le strict respect des dispositions de la Chartre du football professionnel, des mêmes conditions d’entraînement que l’ensemble de ses coéquipiers et qu’il peut participer à autant de séances, sinon plus, que les saisons précédentes", peut-on lire dans le communiqué. Saint-Etienne précise avoir saisi la commission nationale paritaire d’appel sur ce point.

Puel ne le compte pas dans ses trois gardiens

Il y a quelques jours, Claude Puel s’est montré très clair au sujet de la place de Stéphane Ruffier dans son vestiaire. L’entraîneur de l’ASSE, qui a installé Jessy Moulin comme titulaire, a fait savoir que l’ancien gardien des Bleus (trois sélections) n’était ni son n°2, ni même son n°3.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur