RMC Sport

Saint-Etienne: l'entraînement interrompu par 300 supporters

Environ 300 supporters ont fait irruption à l’entraînement de Saint-Etienne ce samedi, à la veille d’un match très important contre Nice (dimanche à 13h).

Une clôture du centre d’entraînement de l'ASSE n’a pas résisté à la volonté des supporters de rencontrer les joueurs, mais la discussion s’est faite dans le calme et un bon esprit, se terminant même par des applaudissements et des chants, selon Le Progrès et France Bleu Loire. Plusieurs centaines de supporters de Saint-Etienne, 300 environ, s’étaient rassemblés ce samedi matin à l’appel des Magics Fans. Disséminés par petits groupes, des abords du centre d’entraînement jusqu’à l’église, dans le centre de l’Étrat, ils ont convergé en toute fin de matinée avant de pénétrer dans le calme à l’intérieur du centre d’entraînement.

Puel: "Joindre la parole aux actes"

C’est de façon tout aussi respectueuse, d’après les images publiées par la presse locale, que les supporters ont interrompu la séance d’entraînement des Verts. "Les Verts c’est le rêve d’une vie ! Hors de question qu’on descende", ont notamment déclaré les supporters aux joueurs à l’occasion d’un échange qui aura duré une quinzaine de minutes.

Interpellé par un supporters qui l'exhortait "se bouger les fesses", Riyad Boudebouz n'a pas apprécié de se faire rappeler à l'ordre, mais l'échange en est resté au stade de la friction. Encerclés par les supporters venus rappeler les valeurs du club six jours après une douloureuse humiliation (5-0) infligée par Lyon, l’ennemi héréditaire, l’entraîneur Claude Puel et le capitaine Mathieu Debuchy ont pris la parole plus longuement.

Claude Puel a reconnu que les joueurs et le staff n’avaient pas été à la hauteur dans le derby mais que son groupe était "concerné” et "impliqué", rapporte France Bleu, enjoignant ses joueurs à "joindre la parole aux actes". L'AS Saint-Etienne se déplace à Nice ce dimanche (13h). Les Verts n'ont que quatre points d'avance sur la zone de relégation.

QM