RMC Sport

Saint-Etienne – Nice: les supporters niçois bloqués par les forces de l'ordre

Alors que 200 supporters niçois devaient prendre place dans les tribunes de Geoffroy-Guichard, ils ont manqué le début de match, bloqués sur une aire d’autoroute par les forces de l’ordre.

Lorsque Gouiri a délivré le Gym après un quart d’heure de jeu, le kop visiteur est resté désespérément silencieux. Et pour cause, les 200 supporters de la Populaire Sud attendus ne sont pas arrivés à temps pour suivre le début de match canon de leur équipe. Selon nos informations, ils ont été bloqués sur une aire d'autoroute à quelques kilomètres de Geoffroy-Guichard.

Ce sont les forces de l’ordre qui auraient retenus les fans du Gym sur une aire de repos le long de l’A47 entre direction de Saint-Etienne. Juste avant la pause, à la 43e minute de jeu, une poignée supporters niçois ont pu prendre place en tribunes. Une arrivée qui a provoqué du remous en tribunes, les supporters des deux équipes s’étant chauffé en tapant notamment sur les grilles.

La préfecture pointe "l'état d'ébriété" de certains supporters, qui ont dû faire demi-tour

La préfecture de la Loire explique dans un communiqué les raisons qui ont poussé à bloqués les ultras niçois.

"200 supporters de l'OGC Nice avaient été autorisés à accéder au stade Geoffrey-Guichard dans le cadre d'un déplacement encadré par bus ou minibus, et escortés jusqu'au stade par les forces de l'ordre, est-il écrit. Un point de rendez-vous ainsi qu'un horaire précis et obligatoire avaient été fixés dans le cadre de cet arrêté. Ces prescriptions n'ont pas été respectées par une large majorité de ce groupe de supportrs niçois, parmi lesquels de nombreuses personnes en état d'ébriété avancé. Dans ce contexte, les intéressés n'ont pu accéder au stade Geoffroy-Guichard et ont dû rebrousser chemin. Seule une vingtaine de supporters niçois ont accédé au stade et ont pu assister au match, dès lors qu'ils étaient en conformité avec l'arrêté préfectoral".

Selon nos informations, les supporters arrivés au stade sont les North Side, et ne sont donc pas issus de la Populaire Sud, qui vient de partir et arriverait au cours de la seconde période.

Ce vendredi, Christophe Galtier avait exhorté ses joueurs à ne pas provoquer les supporters adverses en cas de but, alors que les incidents dans les stades de Ligue 1 se multiplient ses dernières semaines. "On doit interdire aux joueurs la connexion joueurs-supporters adverse, avait-il indiqué en conférence de presse. C’est ce que je dis à mes joueurs: on n’a pas besoin d’aller provoquer qui que ce soit".

Les supporters de l'OGC Nice semblent particulièrement surveillés depuis les incidents qui ont éclaté à l'Allianz Riveira lors de la réception de l'OM, le 22 août dernier. Le club azuréen avait reçu un retrait d'un point au classement et s'est vu infliger trois matchs à huis clos.

JAu avec CB