RMC Sport

Sneijder "le patron", Saint-Maximin le "pigeon voyageur": Nice présente ses séduisantes recrues

Wesley Sneijder

Wesley Sneijder - AFP

Nice a présenté ce mardi Allan Saint-Maximin et Wesley Sneijder. Si le jeune ailier français a souligné sa joie de se stabiliser enfin dans un club, le Néerlandais a lui déjà montré son caractère bien trempé et ses ambitions élevées.

Journée chargée ce mardi à Nice. Wesley Sneijder et Allan Saint-Maximin, les deux dernières recrues azuréennes, ont été présentées à la presse. Dans un style différent. L'attaquant de 20 ans a ouvert le bal et expliqué pourquoi il avait fait le choix de quitter définitivement Monaco, qui voulait le conserver, après avoir enchaîné deux prêts à Hanovre et Bastia.

"Le premier rendez-vous date d'il y a sept mois, explique le joueur formé à Saint-Etienne. Ça a été long, mais plus c'est long, plus c'est bon. C'est un grand soulagement. Nice est en développement, moi aussi, donc j'estimais que c'était le meilleur choix. Je suis persuadé que je l'ai fait. J'ai un peu fait le pigeon voyageur et j'avais besoin de stabilité. Je suis très content."

Sneijder ne s'est pas renseigné auprès de Balotelli

Après le petit jeune, Nice avait gardé le meilleur pour la fin. Le joueur plus attendu, encore chaleureusement accueilli par les supporters ce mardi à l'entraînement. Même à 33 ans, Wesley Sneijder est toujours un grand nom du football européen. Sûr de lui, direct, le Néerlandais s'est dit "très fier" et séduit par "le talent et l'état d'esprit" du groupe niçois, tout en précisant qu'il n'avait pas discuté avec Mario Balotelli, son ancien coéquipier à l'Inter Milan, avant de faire son choix.

A lire aussi >> Nice: Sneijder accueilli dans la liesse à l’entraînement

>> Le live mercato

"J'ai gagné beaucoup de trophées et j'ai encore envie de gagner des titres. Je suis venu ici pour ça. Mon équipe est remplie de jeunes joueurs de grands talents. La Ligue 1 n'est pas que des noms, on a une grande équipe. Je ne suis pas en Ligue 1 car il y a des noms. Après les discours du coach et des dirigeants, j'étais vraiment convaincu de venir ici. Quand j'ai voulu franchir une nouvelle étape dans ma carrière, je n'ai jamais parlé à un autre joueur. Pour moi, c'est important de parler au coach et aux dirigeants. C'est ce que j'ai fait."

A lire aussi >> Nice: quand Balotelli et Sneijder se régalaient avec l’Inter

"Quand je dois montrer mon caractère, je le montre"

Joueur talentueux, le vice-champion du monde 2010 est aussi un caractère bien trempé. "Un patron" pour Jean-Pierre Rivère, "un gagneur" pour Lucien Favre. Une facette de sa personnalité qui pourrait s'avérer précieuse pour le jeune groupe des Aiglons. "Avec l'âge on devient plus sage, mais je déteste perdre, j'ai ça en moi, prévient-il. Quand je dois montrer mon caractère, je le montre. J'espère que les jeunes vont me suivre." S'ils le font, Nice pourrait encore être en haut de l'affiche cette saison.

A lire aussi >> Nice: mais où en est Sneijder?

​​​​​​​

VIDEO: Les 13 vainqueurs de la Ligue des champions en Ligue 1

Alexandre Alain Rédacteur