RMC Sport

Strasbourg-OL: deux éclairs de Cornet sortent Lyon d’un mauvais pas

Maxwell Cornet exulte

Maxwell Cornet exulte - @IconSport

Impliqué sur les deux buts de son équipe contre Strasbourg (2-1), Maxwell Cornet a permis à l’OL d’effacer la déconvenue de la semaine en Ligue des champions face au Zenith (2-0). Lyon est provisoirement quatrième du championnat en attendant les autres matchs de la 15e journée.

Maxwell Cornet ne sera plus catalogué comme étant uniquement l’homme des grands matchs à Lyon. L’attaquant international ivoirien a inscrit un but précieux en première période et délivré une passe décisive en seconde pour permettre à son équipe (victorieuse 2-1) de revenir avec les trois points d’un pénible déplacement en terre alsacienne, sur le terrain de Strasbourg samedi, lors de la 15e journée de Ligue 1.

Dans des conditions de jeu rendues délicates par la météo locale, Lyon a patiemment construit ses actions et cherché à étirer le bloc adverse, difficile à manoeuvrer dans un premier temps, pour mettre le ballon dans la surface de Matz Sels. Strasbourg a compensé le monopole exercé par les Lyonnais dans la possession du ballon en s’appuyant sur les quelques pertes de balle des hommes de Rudi Garcia pour procéder en contre.

Ajorque, toujours plus haut

L’ouverture du score strasbourgeoise a d’ailleurs été rendue possible par les errements défensifs lyonnais. Car tout est parti d’une action anodine côté gauche où le une-deux initié par Ludovic Ajorque, appuyé dans son entreprise par le pressing à contretemps des Lyonnais, a déclenché le but. La tour de contrôle de Strasbourg a montré qu’elle était bien plus que cela avec un service parfait pour Fofana.

Le milieu ne s’est pas posé de question et a déclenché quasiment instantanément un tir croisé du droit imparable (22e). Revigorés par cette ouverture du score, les Strasbourgeois, bien plus séduisants dans le dernier quart d’heure de la première période, ont poussé pour marquer le but du break. Ajorque, encore lui - il est impliqué dans cinq buts lors de ses trois derniers matches de Ligue 1 -, a pensé qu’il serait le héros de la soirée.

Le bon bilan de Garcia

Son contrôle manqué dans les six mètres l’a cependant empêché de régler la mire et sa frappe du gauche a été repoussée sans difficulté par Lopes dans un second temps (38e). Pas assez tueurs dans la surface adverse, les Alsaciens l’ont payé dans la leur. Et alors qu’il était sur le point de craquer, l’OL est parvenu à égaliser grâce à Maxwell Cornet (39e), sur une passe légèrement déviée du jeune Maxence Caqueret.

Parti sur les mêmes bases, dans l’agressivité et l’intensité, le match aurait pu basculer dans un sens comme dans l’autre au retour des vestiaires sans l’arbitrage mesuré de M. Lesage. Ce dernier a étouffé la menace d’une échauffourée alors que les esprits commençaient à s’échauffer. Le salut des Lyonnais est finalement venu d’un nouvel éclair de génie de Maxwell Cornet.

Son centre parfaitement distillé depuis le côté droit a échoué sur la tête de Jeff Reine-Adélaïde, efficace à bout portant au second poteau. Lyon s'installe provisoirement au pied du podium en Ligue 1, à six points du dauphin marseillais, grâce à cette quatrième victoire en cinq journées de championnat. Si le jeu demeure perfectible, force est de constater que les résultats sont là depuis l'arrivée de Rudi Garcia (13 points pris sur 18 possibles).

QM