RMC Sport

Toulouse-AC Ajaccio: Durmaz accuse Cavalli d'avoir voulu le blesser avant le Mondial

Jimmy Durmaz a confié en conférence de presse, avec la sélection suédoise, qu'il n'avait pas débuté le barrage retour entre Toulouse et l'AC Ajaccio (1-0) car il aurait été averti que Johan Cavalli avait l'intention de le blesser. Ce que le staff toulousain et le milieu corse démentent.

Les barrages d'accession et de maintien en L1 auront décidément beaucoup fait parler. En conférence de presse avec la sélection suédoise, Jimmy Durmaz a lâché une petite bombe. Le milieu offensif toulousain a déclaré qu'il avait été averti avant le match retour, par un SMS d'un joueur, que Johan Cavalli souhaitait le blesser et donc le priver de Coupe du monde. Une menace dont le Suédois aurait fait part au staff du TFC.

Contacté par L'Equipe, les adjoints de Mickaël Debève réfutent pourtant ces déclarations. "Il y a eu des échanges lors du match aller, ils s'étaient un peu chopés avec Cavalli et Nouri, mais je n'ai pas connaissance de cette histoire de SMS, avoue ainsi Serge Romano. Par rapport à ces échauffourées, on avait supposé qu'ils essaieraient peut-être de lui faire quelque chose, mais s'il n'a pas débuté, c'était d'abord un choix sportif". Les coéquipiers de Durmaz n'ont pas eu vent non plus de ces supposées menaces.

Cavalli: "S'il sort un truc comme ça, je porte plainte pour propos diffamatoires"

Johan Cavalli, lui, les dément formellement et pourrait même engager des poursuites judiciaires à l'encontre de Durmaz. "S'il sort un truc comme ça, je porte plainte pour propos diffamatoires, lâche le milieu corse, toujours dans L'Equipe. On s'est pris la tête à l'aller, il a chambré, je lui ai répondu, mais je n'ai rien à me reprocher. Il faudra qu'il apporte des preuves."

A lire aussi >> Toulouse: Sadran envisage "des modifications majeures"

Alexandre Alain Rédacteur