RMC Sport

Trophée des champions: Xeka offre le titre à Lille face un PSG décevant

Le LOSC a remporté le Trophée des champions face au PSG, ce dimanche à Tel-Aviv (1-0). Les Dogues l’ont emporté grâce à un missile de Xeka face à des Parisiens particulièrement poussifs.

A peine arrivé et déjà un trophée. Jocelyn Gourvennec débute parfaitement son aventure à la tête du LOSC. Pour son premier match officiel, le remplaçant de Christophe Galtier a vu son équipe remporter le Trophée des champions face au PSG, ce dimanche à Tel-Aviv (1-0).

Au terme d’un match globalement décevant, les Dogues ont fait la différence grâce à un éclair de Xeka. Le milieu de terrain portugais a trompé Keylor Navas en fin de première période, en envoyant un missile dans les filets du stade Bloomfield (45e).

Sans se montrer flamboyants, les champions de France ont pris le meilleur sur une équipe de Paris privée de nombreux cadres. Burak Yilmaz n’a pas ménagé ses efforts en attaque, aux côtés d’un Jonathan David qui n’a pas semblé très affûté physiquement. En alignant un onze expérimental, Mauricio Pochettino ne s’attendait sans doute pas à un match incroyable. Mais le coach argentin était en droit d’espérer plus de ses joueurs.

Icardi transparent, Hakimi virevoltant

Certains ont affiché un visage inquiétant, à l’image de Mauro Icardi, totalement fantômatique dans l’antre partagé par l’Hapoël Tel-Aviv, le Maccabi Tel-Aviv et le Bnei Yehoudah. A ses côtés, Arnaud Kalimuendo a été trop timide et Julian Draxler n’a pas pesé bien lourd, malgré ses efforts. Dans l’entrejeu, Danilo Pereira a semblé à court de rythme, Ander Herrera a perdu pas mal de ballons et Eric Junior Dina-Ebimbe (20 ans) n’a pas su hisser son niveau à la hauteur de l'événement.

Le PSG peut en revanche se féliciter de la prestation d’Achraf Hakimi. Pris en grippe par le public israélien, pour un mélange de raisons politiques, religieuses et raciales, le latéral marocain a été omniprésent dans son couloir droit. Malgré les huées venues des tribunes à chacune de ses prises de balle, l’ancien défenseur de l’Inter (recruté cet été pour 60 millions d’euros), très en jambes, a donné un aperçu de tout ce qu’il peut apporter au club de la capitale cette saison. A peine revenu de vacances, Presnel Kimpembe, promu capitaine, a également livré une partition très solide dans l'axe central.

Les grands débuts de Wijnaldum

Georgino Wijnadlum a profité de la soirée pour faire sa première apparition sous le maillot parisien. En vingt minutes passées sur le pré, l’ancien milieu de terrain de Liverpool a redynamisé le jeu de son équipe. Mais le capitaine des Pays-Bas, qui a failli égaliser dans le temps additionnel, n’a pas réussi à empêcher la défaite des siens. Au milieu de ses partenaires euphoriques, c’est bien José Fonte qui a soulevé la coupe dans le ciel de Tel-Aviv.

Après l’avoir remporté huit fois d’affilée, le PSG entame sa nouvelle saison en laissant filer le Trophée des champions. Il va vite falloir rebondir avec un déplacement à Troyes, samedi prochain, pour le début de la Ligue 1 (21h). Peut-être avec quelques stars en plus (Kylian Mbappé ?), même si beaucoup d’entre-elles vont reprendre l’entraînement dans les prochains jours, à l'image de Neymar, Marco Verratti ou Angel Di Maria. Le Losc se rendra dimanche à Metz pour débuter la défense de son titre (17h).

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport