RMC Sport

Troyes-PSG : un arrêté ministériel pour le match du titre

Troyes-PSG : un arrêté ministériel pour le match du titre

Troyes-PSG : un arrêté ministériel pour le match du titre - AFP

Le ministère de l’Intérieur a pris un arrêté pour interdire le déplacement de supporters du PSG non accompagnés par le club à Troyes ce dimanche (14h), potentiel jour de sacre pour les joueurs de Laurent Blanc.

Les supporters du PSG non accompagnés par le club ont interdiction de se déplacer dimanche à Troyes pour prévenir de possibles incidents en marge du match (coup d’envoi à 14h) lors duquel Paris pourrait être sacré champion de France dès la 30e journée de Ligue 1, selon un arrêté du ministère de l'Intérieur publié samedi au Journal officiel.

Dimanche, "de 00H00 à minuit, le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club du PSG ou se comportant comme tel, à l'exception de celles se déplaçant dans le cadre du dispositif d'accompagnement et d'encadrement mis en place par ce club, est interdit entre les communes de la région Ile-de-France, d'une part, et la commune de Troyes (Aube), d'autre part", selon l'arrêté.

Les déplacements du Paris Saint-Germain "sont fréquemment source de troubles à l'ordre public du fait du comportement violent de certains supporters ou d'individus se prévalant de la qualité de supporter de cette équipe, manifesté de façon récurrente aux abords des stades et dans les centres-villes des lieux de rencontre, tant par des rixes entre supporters que par des violences contre les forces de l'ordre ou des jets de pétards, fumigènes ou bombes agricoles causes de blessures ou de départs d'incendie", souligne le texte.

La crainte de supporters "opposés à la politique" du PSG

Des groupes de supporters "opposés à la politique du club, envisagent de se rendre à Troyes ce dimanche en marge du déplacement organisé par celui-ci" et "il existe des raisons sérieuses, au regard de précédents récents" de "penser que ces groupes envisagent de procéder à un contre-parcage, c'est-à-dire de s'installer dans le stade en dehors des espaces réservés aux supporters du club visiteur, et potentiellement à proximité immédiate de supporters du club opposé", selon l'arrêté.

Or les forces de l'ordre "sont toujours particulièrement mobilisées pour faire face à la menace terroriste". Et dimanche à Troyes, "les forces de l'ordre disponibles auront à assurer la sécurité et le bon déroulement de deux autres événements qui se déroulent concomitamment": la course cycliste Paris-Troyes et "le cinquantième anniversaire des Foires de mars installées en centre-ville".

la rédaction avec l'AFP