RMC Sport

VIDEO. Bordeaux: Courbis voit plutôt Henry… en adjoint de Blanc

Après la mise à pied de Gustavo Poyet suite à une sortie jugée virulente en conférence de presse, Bordeaux aurait fait de Thierry Henry sa priorité pour occuper le banc. Mais selon Rolland Courbis, membre de la Dream Team RMC Sport, le meilleur buteur de l’histoire des Bleus serait parfait en adjoint… d’un certain Laurent Blanc.

Est-ce une bonne idée? Est-ce réaliste? Les prochaines semaines le diront. Mais tandis que Gustavo Poyet a été mis à pied suite à sa sortie virulente sur sa direction et le cas Gaëtan Laborde (parti à Montpellier sans que l’entraîneur ne soit visiblement prévenu), le board des Girondins aurait fait de Thierry Henry sa priorité pour le poste d’entraîneur.

En quête d’une première expérience de coach après avoir renoncé à ses activités de consultant, le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France affiche une maigre expérience en tant que deuxième adjoint de Roberto Martinez en sélection belge (poste qu’il occupe toujours). Membre de la Dream Team RMC Sport, Rolland Courbis verrait plus l’ancien attaquant comme adjoint… d’un certain Laurent Blanc.

"S'il prend Gasset comme adjoint, je ne parle plus de lui comme d'un débutant"

"Thierry Henry, c’est le gars avec un grand nom qui suscite un grand respect pour ce qu’il a fait, y compris aux Etats-Unis d’ailleurs – et ce n’est d’ailleurs pas une coïncidence que des Américains s’intéressent à lui, précise Coach Courbis dans les Grandes Gueules du Sport sur RMC. En ce qui concerne son expérience d’entraîneur, elle est pour le moment toute petite. C’est un débutant. Je le verrais plutôt adjoint d’un entraîneur expérimenté. D’un Laurent Blanc par exemple."

Laurent Blanc, sans poste depuis son départ du Paris Saint-Germain, a pourtant débuté à Bordeaux. Et y a même été champion de France avec une équipe flamboyante. "Oui, Laurent Blanc a débuté à Bordeaux mais comparons ce qui est comparable, précise Rolland Courbis. Si Thierry Henry prend Jean-Louis Gasset comme adjoint, je ne parle plus de Thierry Henry comme d’un débutant puisqu’on ne sait plus qui est le numéro 1, le numéro 2, le débutant…" Tout dépend donc du staff.

Courbis candidat!

Sinon, on a un candidat… en la personne de Rolland Courbis! "J’ai dit que j’irais même à pied même gratuitement, rappelle le membre de la Dream Team RMC Sport. A pied, non, et gratuitement… Mais disons que je n’imagine même pas de dire non aux Girondins. Si je prendrais Thierry Henry comme adjoint? Il faut lui demander à lui. Moi en tout cas, je ne serais pas son adjoint."

Le mercato, priorité absolue

Quoi qu’il en soit, il faudra renforcer l’effectif avant d’envisager du changement sur le banc. "Je me demande si c’est signé et si c’est une simple question administrative pour septembre. Mais la chose importante, c’est le 31 août. Américains ou pas, il faut terminer un groupe qui soit compétitif, précise Rolland Courbis. Surtout que tu es qualifié pour la Ligue Europa, qui est redevenue à la mode. S’il n’y a pas un groupe qui se construit avec deux ou trois arrivées minimum d’ici le 31, Bordeaux va être juste jusqu’au prochain mercato, au moins en quantité. Les 12 ou 13 joueurs des Girondins, cela fait une équipe pas mal. Mais c’est insuffisant." Gustavo Poyet pensait d’ailleurs la même chose.