RMC Sport

VIDEO. Mercato: Galtier va faire comme Bielsa

Christophe Galtier, l’entraîneur du LOSC, a évoqué le mercato estival à venir pour son équipe. Et comme avec Marcelo Bielsa l’année dernière, Luis Campos proposera à l’ancien coach des Verts une liste de joueurs dans laquelle piocher.

Après une saison galère, Lille peut enfin souffler. Ce samedi, les Nordistes peuvent se rendre à Saint-Etienne pour la 38e journée de L1 sans craindre d’être relégués en L2. Une première mission accomplie pour Christophe Galtier, qui ne voudra évidemment pas revivre cela à la tête du LOSC. Cet été, s’il passe sans encombre devant la DNCG, Lille devrait donc pas mal bouger sur le mercato.

Mais pas n’importe comment. Surtout, Galtier n’aura pas les pleins pouvoirs, comme il l’a expliqué en conférence de presse. "Un entraineur ne doit pas avoir le pouvoir ce n’est pas vrai, ça n’existe pas, du moins le football n’est plus comme ça que ce soit en France ou ailleurs. On ne peut pas donner le pouvoir à une personne. Quand on donne le pouvoir à une personne c’est trop dangereux. J’ai seulement dit que l’entraîneur devait avoir du pouvoir et que moi j’ai eu ce pouvoir-là."

Campos fera "comme l’année dernière avec M.Bielsa"

Et si l’été 2017 s’était révélé assez désastreux au niveau du recrutement, la même méthode qu’avec Marcelo Bielsa devrait tout de même être appliquée par les dirigeants lillois avec Galtier cette année. "Les choses ont été très bien définies avec Luis Campos (le directeur sportif) cette semaine", poursuit Galtier. "Il m’a dit qu’il ferait exactement comme l’année dernière avec monsieur Bielsa, il proposera une liste de joueurs aux postes définis et que j’aurai moi le choix dans cette liste-là. Ça fait partie du projet et c’est comme ça que ça doit fonctionner." En espérant tout de même que les choses se passent mieux qu'entre Bielsa et Campos dont les relations s'étaient notoirement dégradées à la fin du mercato. 

VIDEO. LOSC: Gérard Lopez reconnaît que sa "plus grosse erreur" cette saison, c'est Marcelo Bielsa

D.W avec Jean Bommel