RMC Sport

Ayité : « Je dédie ce but à mes frères tombés à Cabinda »

-

- - -

Mardi soir, l’international togolais Jonathan Ayité a offert la victoire au Nîmes Olympique face à Bastia (2-1). Un but particulier pour le rescapé du mitraillage meurtrier du bus du Togo.

Jonathan Ayité, que vous est-il, passé par la tête après ce but ?
Apres ces évènements terribles, ce but est évidemment particulier car il a beaucoup de sens pour moi. Je le dédie à mes frères morts dans l’attaque de Cabinda. Ce soir (NDLR : mardi soir), c’était très émouvant pour moi, à la limite des larmes...

Vouliez-vous absolument marquer lors de votre premier match depuis ce drame ?
En tout cas, c’était mon objectif en entrant sur la pelouse. Je voulais marquer pour dédier ce but aux disparus. C’est une bonne chose d’avoir marqué, pour moi, pour l’équipe et pour mes frères tombés à Cabinda. C’est chose faite, je suis content.

Qu’avez-vous ressenti au moment du but ?
Durant mon séjour à Cabinda j’ai reçu beaucoup d’e-mail. A mon retour en France, j’ai senti combien les Nîmois étaient derrière moi. Plus particulièrement les supporters qui on manifesté leur soutien à l’aide de banderoles. Cela m’a touché et je leur en suis reconnaissant. Marquer un but et leur offrir la victoire me permet de les remercier tous. Pour autant, cela n’efface en rien ce qui s’est passé mais ça marque le coup. On n’imagine pas des drames pareils dans le sport. On a eu énormément de chance de s’en sortir. Je remercie Dieu d’être encore en vie.

Avez-vous songé à arrêter le football ?
Non, le football c’est ma passion. Même après une tragédie comme celle-là, il est impossible que j’arrête. Ce sport c’est tout pour moi, c’est ma vie.

Julien Landry (RMC Sport)